Sorti 46e de l'eau après la natation (à 6:28 de la tête de course), le triathlète belge a effectué une remontée impressionnante à vélo pour rapidement se positionner en deuxième position lors du marathon, derrière le futur vainqueur allemand Patrick Lange. "C'était la septième fois que je prenais le départ ici à Hawaii. Je sais qu'ici ce n'est jamais fini! Je me suis tenu à mes plans préétablis. Je sais ce que je peux faire et ne pas faire. A vélo, je suis resté prudent au début. Je savais que tout se joue dans le dernier tiers du parcours et c'est là que j'ai tout donné. Je pense que c'est là que j'ai forgé mon podium. A pied, j'ai vite compris que Patrick (Lange) était plus fort et que cela ne servait à rien de vouloir forcer et j'ai voulu garder mon rythme", a expliqué celui qui est devenu samedi le plus rapide de nos compatriotes à Hawaii. En 7h56:41, Aernouts possède désormais la 2e meilleure référence sur l'île hawaïenne, après Lange (7h52:39). Avant lui, seuls Luc Van Lierde, vainqueur en 1996 et 1999 et 2e en 1998, Rutger Beke, 2e en 2003, Marino Vanhoenacker, 3e en 2010, et Frederik Van Lierde, 2e en 2012 et lauréat en 2013, avaient connu l'honneur de monter sur le podium du plus grand rendez-vous annuel du triple effort. (Belga)

Sorti 46e de l'eau après la natation (à 6:28 de la tête de course), le triathlète belge a effectué une remontée impressionnante à vélo pour rapidement se positionner en deuxième position lors du marathon, derrière le futur vainqueur allemand Patrick Lange. "C'était la septième fois que je prenais le départ ici à Hawaii. Je sais qu'ici ce n'est jamais fini! Je me suis tenu à mes plans préétablis. Je sais ce que je peux faire et ne pas faire. A vélo, je suis resté prudent au début. Je savais que tout se joue dans le dernier tiers du parcours et c'est là que j'ai tout donné. Je pense que c'est là que j'ai forgé mon podium. A pied, j'ai vite compris que Patrick (Lange) était plus fort et que cela ne servait à rien de vouloir forcer et j'ai voulu garder mon rythme", a expliqué celui qui est devenu samedi le plus rapide de nos compatriotes à Hawaii. En 7h56:41, Aernouts possède désormais la 2e meilleure référence sur l'île hawaïenne, après Lange (7h52:39). Avant lui, seuls Luc Van Lierde, vainqueur en 1996 et 1999 et 2e en 1998, Rutger Beke, 2e en 2003, Marino Vanhoenacker, 3e en 2010, et Frederik Van Lierde, 2e en 2012 et lauréat en 2013, avaient connu l'honneur de monter sur le podium du plus grand rendez-vous annuel du triple effort. (Belga)