Ryf, qui a connu une natation très modeste, sortant de l'eau à plus de 10 minutes de Charles, est revenue sur la Britannique à la fin du vélo et l'a distancée sur la dernière discipline, courant son marathon en 2h57:05. La Suissesse, déjà championne mondiale cette saison sur Ironman 70.3 (semi-Ironman), a battu de plus de 20 minutes son propre record de l'épreuve établi en 2016 (8h46:46). Seule Belge engagée chez les professionnelles féminines, Tine Deckers luttait toujours pour intégrer le top 20 de l'épreuve. (Belga)