L'Espagnol Manuel Fabregas a donné l'élan aux Anversois en ouvrant le score en début de match (7e), avant que Loïck Luypaert ne confirme la supériorité boomoise sur les Universitaires en seconde mi-temps (52e). Si les Louvanistes ont raté l'occasion de s'immiscer au sein du top 4, reculant en 7e position avec toujours 30 unités, soit à la même hauteur que le Dragons, 6e, le Braxgata, désormais 5e avec 31 points, abordera avec optimisme ses deux dernières rencontres. Accueillant dimanche le Beerschot, qui a perdu tout espoir de maintien, l'équipe de Philippe Goldberg suivra avec attention le duel de la 21e journée entre le Dragons et la Gantoise qui pourrait lui être favorable avant de se déplacer en clôture à l'Orée le 24 avril. Le Léopold, 1er avec 37 unités, suivi par le Waterloo Ducks (36) et le Racing (35), tenteront eux d'assurer leur qualification pour les playoffs, dimanche, en affrontant respectivement l'Antwerp, l'Orée et le Daring. (Belga)

L'Espagnol Manuel Fabregas a donné l'élan aux Anversois en ouvrant le score en début de match (7e), avant que Loïck Luypaert ne confirme la supériorité boomoise sur les Universitaires en seconde mi-temps (52e). Si les Louvanistes ont raté l'occasion de s'immiscer au sein du top 4, reculant en 7e position avec toujours 30 unités, soit à la même hauteur que le Dragons, 6e, le Braxgata, désormais 5e avec 31 points, abordera avec optimisme ses deux dernières rencontres. Accueillant dimanche le Beerschot, qui a perdu tout espoir de maintien, l'équipe de Philippe Goldberg suivra avec attention le duel de la 21e journée entre le Dragons et la Gantoise qui pourrait lui être favorable avant de se déplacer en clôture à l'Orée le 24 avril. Le Léopold, 1er avec 37 unités, suivi par le Waterloo Ducks (36) et le Racing (35), tenteront eux d'assurer leur qualification pour les playoffs, dimanche, en affrontant respectivement l'Antwerp, l'Orée et le Daring. (Belga)