Le Serbe s'est exprimé à Belgrade où il dispute le tournoi ATP 250 cette semaine. "Je condamnerai toujours la guerre, je ne soutiendrai jamais la guerre étant moi-même un enfant de la guerre", a-t-il déclaré. DJokovic a grandi pendant les guerres civiles qui ont suivi l'effondrement de la Yougoslavie. "Les joueurs, les joueurs de tennis, les athlètes n'ont rien à voir avec cela (la guerre). Quand la politique interfère avec le sport, le résultat n'est pas bon." Les circuits de tennis masculin ATP et féminin WTA, contrairement à d'autres sports, n'a pas suspendus les athlètes russes et bélarusses depuis le début de l'invasion fin février. Ils sont désormais présents sous statut neutre. L'ATP et la WTA ont déploré la décision des organisateurs londoniens la qualifiant d'"injuste". La troisième levée du Grand Chelem de tennis se jouera du 27 juin au 10 juillet sur l'herbe de Wimbledon. (Belga)

Le Serbe s'est exprimé à Belgrade où il dispute le tournoi ATP 250 cette semaine. "Je condamnerai toujours la guerre, je ne soutiendrai jamais la guerre étant moi-même un enfant de la guerre", a-t-il déclaré. DJokovic a grandi pendant les guerres civiles qui ont suivi l'effondrement de la Yougoslavie. "Les joueurs, les joueurs de tennis, les athlètes n'ont rien à voir avec cela (la guerre). Quand la politique interfère avec le sport, le résultat n'est pas bon." Les circuits de tennis masculin ATP et féminin WTA, contrairement à d'autres sports, n'a pas suspendus les athlètes russes et bélarusses depuis le début de l'invasion fin février. Ils sont désormais présents sous statut neutre. L'ATP et la WTA ont déploré la décision des organisateurs londoniens la qualifiant d'"injuste". La troisième levée du Grand Chelem de tennis se jouera du 27 juin au 10 juillet sur l'herbe de Wimbledon. (Belga)