Les fédérations internationales "doivent tenir compte de la violation de la trêve olympique par les gouvernements russes et biélorusses et placer la sûreté et la sécurité des athlètes au premier rang de leurs priorités", a indiqué le CIO dans un communiqué. "Le CIO lui-même n'a aucun événement prévu en Russie ou au Bélarus." De plus, le Comité exécutif demande que le drapeau de la Russie et du Bélarus ne soit hissé lors d'aucun événement sportif international et que l'hymne national de ces deux pays ne soit pas joué. L'instance exprime son "soutien plein et entier" au Comité international paralympique pour les prochains Jeux Paralympiques d'hiver de Pékin (4-13 mars). Elle exprime aussi sa "profonde préoccupation quant à la sécurité des membres de la communauté olympique en Ukraine dont elle se montre entièrement solidaire." Le Comité exécutif du CIO demande au groupe de travail de continuer à suivre de près la situation. Des "amendements potentiels" à cette résolution sont possibles. Jeudi, le CIO avait condamné "fermement" la violation de la trêve olympique par le gouvernement russe, rappelant qu'elle a débuté sept jours avant le début des Jeux Olympiques d'hiver et doit se terminer sept jours après la clôture des Jeux Paralympiques. (Belga)

Les fédérations internationales "doivent tenir compte de la violation de la trêve olympique par les gouvernements russes et biélorusses et placer la sûreté et la sécurité des athlètes au premier rang de leurs priorités", a indiqué le CIO dans un communiqué. "Le CIO lui-même n'a aucun événement prévu en Russie ou au Bélarus." De plus, le Comité exécutif demande que le drapeau de la Russie et du Bélarus ne soit hissé lors d'aucun événement sportif international et que l'hymne national de ces deux pays ne soit pas joué. L'instance exprime son "soutien plein et entier" au Comité international paralympique pour les prochains Jeux Paralympiques d'hiver de Pékin (4-13 mars). Elle exprime aussi sa "profonde préoccupation quant à la sécurité des membres de la communauté olympique en Ukraine dont elle se montre entièrement solidaire." Le Comité exécutif du CIO demande au groupe de travail de continuer à suivre de près la situation. Des "amendements potentiels" à cette résolution sont possibles. Jeudi, le CIO avait condamné "fermement" la violation de la trêve olympique par le gouvernement russe, rappelant qu'elle a débuté sept jours avant le début des Jeux Olympiques d'hiver et doit se terminer sept jours après la clôture des Jeux Paralympiques. (Belga)