L'UCI a notamment condamné, comme le Comité international olympique plus tôt dans la journée, la violation de la trêve Olympique. "Le sport et le cyclisme ont souvent su montrer la voie de la paix et du dialogue. Ces valeurs doivent inspirer le gouvernement russe afin qu'il cesse les hostilités et renoue le dialogue pour donner une chance à la résolution pacifique de cette action militaire", pouvait-on lire dans le communiqué. L'UCI, qui a "une pensée toute particulière pour le peuple ukrainien ainsi que pour la communauté cycliste en Ukraine", a rappelé qu'aucune course UCI n'était prévue en Russie et au Bélarus en 2022. Hasard du calendrier, l'Ukrainien Anatoliy Budyak a levé les bras vendredi sur les routes du Tour du Rwanda alors que la formation russe Gazprom-RusVelo s'est imposée, grâce au Tchèque Mathias Vacek, à l'issue de la 6e étape du Tour des Émirats arabes unis. (Belga)

L'UCI a notamment condamné, comme le Comité international olympique plus tôt dans la journée, la violation de la trêve Olympique. "Le sport et le cyclisme ont souvent su montrer la voie de la paix et du dialogue. Ces valeurs doivent inspirer le gouvernement russe afin qu'il cesse les hostilités et renoue le dialogue pour donner une chance à la résolution pacifique de cette action militaire", pouvait-on lire dans le communiqué. L'UCI, qui a "une pensée toute particulière pour le peuple ukrainien ainsi que pour la communauté cycliste en Ukraine", a rappelé qu'aucune course UCI n'était prévue en Russie et au Bélarus en 2022. Hasard du calendrier, l'Ukrainien Anatoliy Budyak a levé les bras vendredi sur les routes du Tour du Rwanda alors que la formation russe Gazprom-RusVelo s'est imposée, grâce au Tchèque Mathias Vacek, à l'issue de la 6e étape du Tour des Émirats arabes unis. (Belga)