"Je ne pouvais aller à fond de mon coach (Jacques Borlée, NDLR)", a expliqué Sacoor après la course. "Mon ischio-jambier est maintenant complètement sous contrôle, mais cela fait longtemps qu'il se manifeste et je ne voulais pas prendre de risques ici. J'ai vu ça comme un bon entraînement pour venir courir ici en "cruisecontrol". Pour le club, je le fais avec plaisir." Sacoor veut prouver quelque chose cet été. Son record personnel tient depuis quatre ans maintenant (45.03) . "L'intention est vraiment de faire un pas en avant cette année", dit-il. "Il est grand temps, et je suis le premier à le réaliser. Idéalement, j'aimerais courir à la fois les Championnats du monde en juillet et les Championnats d'Europe en août, mais nous devrons voir comment évolue ma forme. Je pourrais ne courir que l'individuel aux Championnats d'Europe et les relais aux Mondiaux." (Belga)

"Je ne pouvais aller à fond de mon coach (Jacques Borlée, NDLR)", a expliqué Sacoor après la course. "Mon ischio-jambier est maintenant complètement sous contrôle, mais cela fait longtemps qu'il se manifeste et je ne voulais pas prendre de risques ici. J'ai vu ça comme un bon entraînement pour venir courir ici en "cruisecontrol". Pour le club, je le fais avec plaisir." Sacoor veut prouver quelque chose cet été. Son record personnel tient depuis quatre ans maintenant (45.03) . "L'intention est vraiment de faire un pas en avant cette année", dit-il. "Il est grand temps, et je suis le premier à le réaliser. Idéalement, j'aimerais courir à la fois les Championnats du monde en juillet et les Championnats d'Europe en août, mais nous devrons voir comment évolue ma forme. Je pourrais ne courir que l'individuel aux Championnats d'Europe et les relais aux Mondiaux." (Belga)