Le Britannique (34 ans fin mars), qui participait à sa dernière course en salle, ne pouvait rêver d'une meilleure fin en battant le record détenu jusque-là par le Français Bouabdellah Tahri (13:11.13) en février 2010. "J'ai reçu un soutien incroyable du public et j'ai du mal à réaliser que c'est la dernière fois que je cours indoor", a expliqué Farah à la BBC. "J'ai eu une grande carrière en salle, notamment sur cette piste. (...) Chaque chose a une fin. C'est un bel au revoir", a ajouté celui qui s'est imposé sur la distance lors des Championnats d'Europe 2014, des Mondiaux-2015 et des JO 2016. Sir Farah a terminé devant le Bahreïni Albert Rop (13:09.43) et le Français Morhad Amdouni (13:10.60), qui a signé un nouveau record de France. Anobli par la reine d'Angleterre, l'athlète originaire de Somalie arrêtera définitivement la compétition après les championnats du monde au mois d'août à Londres. (Belga)

Le Britannique (34 ans fin mars), qui participait à sa dernière course en salle, ne pouvait rêver d'une meilleure fin en battant le record détenu jusque-là par le Français Bouabdellah Tahri (13:11.13) en février 2010. "J'ai reçu un soutien incroyable du public et j'ai du mal à réaliser que c'est la dernière fois que je cours indoor", a expliqué Farah à la BBC. "J'ai eu une grande carrière en salle, notamment sur cette piste. (...) Chaque chose a une fin. C'est un bel au revoir", a ajouté celui qui s'est imposé sur la distance lors des Championnats d'Europe 2014, des Mondiaux-2015 et des JO 2016. Sir Farah a terminé devant le Bahreïni Albert Rop (13:09.43) et le Français Morhad Amdouni (13:10.60), qui a signé un nouveau record de France. Anobli par la reine d'Angleterre, l'athlète originaire de Somalie arrêtera définitivement la compétition après les championnats du monde au mois d'août à Londres. (Belga)