La saison 2019 de l'IMSA, le championnat nord-américain d'endurance, se terminait ce dimanche avec le Petit Le Mans, course de 10 heures sur le circuit de Road Atlanta, aux États-Unis. Arrivés en leaders du championnat en catégorie GTLM (GT Le Mans), le Belge Laurens Vanthoor et le Néo-Zélandais Earl Bamber (Porsche) étaient rejoints par le Français Mathieu Jaminet pour cette ultime épreuve de longue haleine. Au terme d'une course de 10 heures rondement menée et en ayant toujours été dans le coup, Vanthoor/Bamber/Jaminet ont terminé à la 5e place à 25sec de la Ferrari victorieuse de James Calado/Alessandro Pier Guidi/Daniel Serra (G-B/Ita/Bré). Un résultat suffisant pour permettre au duo Vanthoor/Bamber de remporter le titre en GTLM. Ils se sont imposés trois fois et sont montés sept fois sur le podium en onze courses cette saison. La course a été remportée au classement général par le prototype Cadillac de Felipe Nasr/Eric Curran/Pipo Derani (Bré/USA/Bré). Mais l'Américain Dane Cameron et l'ex-pilote de F1 colombien Juan Pablo Montoya (Acura) terminent champions en Prototype. Ce titre vient s'ajouter à l'impressionnant palmarès de Laurens Vanthoor en GT. Le Limbourgeois de 28 ans compte déjà à son palmarès une victoire de catégorie (GTE-Pro) aux 24 Heures du Mans (2018), une victoire au classement général aux 24 Heures de Spa-Francorchamps (2014), du Nürburgring (2015) et de Dubaï (2016) ainsi qu'un titre de champion en Intercontinental GT Challenge (2016), Blancpain Endurance Series (2014) et FIA GT Series (2013). (Belga)