Septième à pousser le portillon, Goggia a commis quelques fautes mais, impériale, a franchi la ligne avec le meilleur temps (1:06.98). C'est la quatrième victoire en cinq descentes pour Goggia, véritable reine de la vitesse cette saison. La native de Bergame a aussi remporté les Super-G de Lake Louise et Val d'Isère. Il reste une descente, à Garmisch-Partenkirchen le weekend prochain, au programme avant les Jeux Olympiques de Pékin où Goggia partira favorite à sa propre succession. Elle trône forcément en tête du classement de la discipline. Avec 400 points, elle devance largement Siebenhofer (264). Au général, l'Italienne compte 769 unités et a repris 100 points sur Mikaela Shiffrin (966) et Petra Vlhova (929), qui n'étaient pas au départ. Un Super-G est prévu dimanche sur l'Olimpia delle Tofane, piste qui a accueilli les Jeux Olympiques d'hiver en 1956. (Belga)

Septième à pousser le portillon, Goggia a commis quelques fautes mais, impériale, a franchi la ligne avec le meilleur temps (1:06.98). C'est la quatrième victoire en cinq descentes pour Goggia, véritable reine de la vitesse cette saison. La native de Bergame a aussi remporté les Super-G de Lake Louise et Val d'Isère. Il reste une descente, à Garmisch-Partenkirchen le weekend prochain, au programme avant les Jeux Olympiques de Pékin où Goggia partira favorite à sa propre succession. Elle trône forcément en tête du classement de la discipline. Avec 400 points, elle devance largement Siebenhofer (264). Au général, l'Italienne compte 769 unités et a repris 100 points sur Mikaela Shiffrin (966) et Petra Vlhova (929), qui n'étaient pas au départ. Un Super-G est prévu dimanche sur l'Olimpia delle Tofane, piste qui a accueilli les Jeux Olympiques d'hiver en 1956. (Belga)