Aruna Dindane

Star en Belgique, le joueur force son transfert, mais est retenu contre son gré. Il est finalement transféré à Lens, après cinq saisons à Anderlecht. Dans le Nord, il ne confirme pas les énormes attentes placées en lui. Il partira en prêt à Portsmouth, en Angleterre, avant de s'exiler au Qatar. Ses éclairs sur les pelouses belges laissaient présager un bien meilleur avenir.

Dieumerci Mbokani

En 2006-2007, Mbokani joue ses premières minutes sous le maillot d'Anderlecht. Dans la foulée, il enfilera la vareuse rouge du Standard durant trois saisons. Il s'érigera comme l'un des meilleurs joueurs du championnat. Régulièrement cité pour le Soulier d'Or, il ne sera jamais élu (à sa plus grande déception). Pour passer un palier, le joueur partira à Monaco. Il échouera sur le Rocher et sera prêté à Wolfsburg, sans succès. De retour à Anderlecht, Dieumerci retrouve la confiance et remporte son fameux Soulier d'Or. Désormais actif au Dynamo Kiev, le Congolais tente de montrer qu'il n'a pas sa place dans cette liste.

Anthony Vanden Borre

Présenté en 2003 comme "plus fort que Kompany", Vanden Borre n'a pas connu le même succès. En 2007, après 4 saisons en mauve, le joueur s'en va à la Fiorentina, puis à Genoa en Série A. Il ne parvient pas vraiment à s'y faire une place. Après une pige à Portsmouth, le joueur revient en Belgique à Genk. Il n'y démérite pas. Finalement, après être resté sans club Anderlecht lui donne sa chance. Un an plus tard, Anthony Vanden Borre est cité comme Diable rouge potentiel. Un joueur pour qui l'herbe n'est pas plus verte ailleurs.

Christian Wilhelmsson

Wilhelmsson, c'était cet ailier droit très rapide, très technique et au jeu très léché. En Belgique, il fait des ravages sur son flanc. Débarqué de Norvège en 2003, il passe trois saisons à Anderlecht avant de partir à Nantes. Un club dans lequel il n'arrivera pas à percer. Après un prêt à La Roma, le club italien ne lève pas son option d'achat, malgré quelques bonnes rencontres. La suite : des prêts à Bolton et La Corogne ne relanceront pas la carrière du joueur. En 2008 il s'envolera donc pour les Émirats. La fin d'une carrière.

Branko Strupar

Le Belgo-Croate était l'une des sensations du championnat belge durant la fin des années 90. Champion avec Genk, Soulier d'Or, Diable rouge, l'attaquant semble promis à un bel avenir. En 1999, il fait le grand saut vers l'Angleterre. Il y inscrit le premier but anglais du millénaire et tombe ensuite dans l'anonymat à Derby Country. Il ira terminer sa carrière à Zagreb.

Marvin Ogunjimi

Attaquant des Diables rouges durant la campagne qualificative pour l'Euro, Ogunjimi forme la meilleure paire de notre championnat avec Jelle Vossen en 2010-2011. Dans les derniers instants du mercato, le joueur, qui souhaite passer un palier, file à Majorque. Son transfert est enregistré trop tard, il doit patienter six mois pour jouer. Du temps de jeu, justement, il n'en aura pas beaucoup. Pour se relancer, l'attaquant reviendra au Standard. Sans succès. Attaquant du GBA, puis d'OHL, le joueur vient de quitter Leuven, d'un commun accord avec son club.

Oguchi Onyewu

L'Américain débarque à La Louvière en 2003-2004. Il tape dans l'oeil du Standard qui l'achète l'année suivante. Après un prêt à Newcastle, le grand défenseur revient et s'impose comme une valeur sure en Belgique. Le grand Milan Ac vient alors le chercher. Un échec complet. Un prêt à Tweente, un transfert au Sporting Portugal, un prêt à Malaga et un passage en Angleterre. Le grand Oguchi n'a pas réussi à conquérir le reste du continent.

Cédric Roussel

Le joueur aura connu bien des clubs. Cela se sera parfois soldé sur un succès, souvent sur un échec. Après des débuts à La Louvière et La Gantoise, Roussel s'envole pour l'Angleterre. Il revient en Belgique, à Mons, ou il devient meilleur buteur du championnat en 2002-2003. Après un passage intéressant au Racing de Genk, il s'envole pour Kazan. Le début de la fin. Sept matchs en deux ans, pour un seul but. Il revient alors en Belgique où ses passages successifs au Standard et à Zulte ne sont pas à la hauteur des espérances. Depuis, Cédric Roussel a fait 7 clubs en 7 ans. Il joue actuellement en Provinciale brabançonne, à Waterloo.

Walter Bassegio

L'enfant du Parc Astrid passe presque 10 ans chez les mauves. Il porte le brassard, est au niveau en Ligue des Champions et rêve d'Italie. Il déménage finalement en janvier 2006, direction Trévise. Il y reste un an avant de revenir à Anderlecht, et à Mouscron ensuite. Freiné par des problèmes de santé, Baseggio, l'un des plus grands espoirs du football belge, ne retrouvera plus jamais le niveau qui fut le sien. Aujourd'hui, il marque de superbes frappes de loin pour le compte de l'Es Brainoise.

Andrés Mendoza

L'attaquant péruvien a fait le bonheur de la Venise du Nord durant plus de quatre ans. Après avoir empilé des buts en Belgique, il s'est perdu dans de nombreux transferts. Donetsk, Marseille, Moscou, Bucarest, ... Jamais il n'aura réussi à s'imposer comme un pilier.

Aruna DindaneStar en Belgique, le joueur force son transfert, mais est retenu contre son gré. Il est finalement transféré à Lens, après cinq saisons à Anderlecht. Dans le Nord, il ne confirme pas les énormes attentes placées en lui. Il partira en prêt à Portsmouth, en Angleterre, avant de s'exiler au Qatar. Ses éclairs sur les pelouses belges laissaient présager un bien meilleur avenir.Dieumerci MbokaniEn 2006-2007, Mbokani joue ses premières minutes sous le maillot d'Anderlecht. Dans la foulée, il enfilera la vareuse rouge du Standard durant trois saisons. Il s'érigera comme l'un des meilleurs joueurs du championnat. Régulièrement cité pour le Soulier d'Or, il ne sera jamais élu (à sa plus grande déception). Pour passer un palier, le joueur partira à Monaco. Il échouera sur le Rocher et sera prêté à Wolfsburg, sans succès. De retour à Anderlecht, Dieumerci retrouve la confiance et remporte son fameux Soulier d'Or. Désormais actif au Dynamo Kiev, le Congolais tente de montrer qu'il n'a pas sa place dans cette liste.Anthony Vanden BorrePrésenté en 2003 comme "plus fort que Kompany", Vanden Borre n'a pas connu le même succès. En 2007, après 4 saisons en mauve, le joueur s'en va à la Fiorentina, puis à Genoa en Série A. Il ne parvient pas vraiment à s'y faire une place. Après une pige à Portsmouth, le joueur revient en Belgique à Genk. Il n'y démérite pas. Finalement, après être resté sans club Anderlecht lui donne sa chance. Un an plus tard, Anthony Vanden Borre est cité comme Diable rouge potentiel. Un joueur pour qui l'herbe n'est pas plus verte ailleurs.Christian WilhelmssonWilhelmsson, c'était cet ailier droit très rapide, très technique et au jeu très léché. En Belgique, il fait des ravages sur son flanc. Débarqué de Norvège en 2003, il passe trois saisons à Anderlecht avant de partir à Nantes. Un club dans lequel il n'arrivera pas à percer. Après un prêt à La Roma, le club italien ne lève pas son option d'achat, malgré quelques bonnes rencontres. La suite : des prêts à Bolton et La Corogne ne relanceront pas la carrière du joueur. En 2008 il s'envolera donc pour les Émirats. La fin d'une carrière.Branko StruparLe Belgo-Croate était l'une des sensations du championnat belge durant la fin des années 90. Champion avec Genk, Soulier d'Or, Diable rouge, l'attaquant semble promis à un bel avenir. En 1999, il fait le grand saut vers l'Angleterre. Il y inscrit le premier but anglais du millénaire et tombe ensuite dans l'anonymat à Derby Country. Il ira terminer sa carrière à Zagreb.Marvin OgunjimiAttaquant des Diables rouges durant la campagne qualificative pour l'Euro, Ogunjimi forme la meilleure paire de notre championnat avec Jelle Vossen en 2010-2011. Dans les derniers instants du mercato, le joueur, qui souhaite passer un palier, file à Majorque. Son transfert est enregistré trop tard, il doit patienter six mois pour jouer. Du temps de jeu, justement, il n'en aura pas beaucoup. Pour se relancer, l'attaquant reviendra au Standard. Sans succès. Attaquant du GBA, puis d'OHL, le joueur vient de quitter Leuven, d'un commun accord avec son club.Oguchi OnyewuL'Américain débarque à La Louvière en 2003-2004. Il tape dans l'oeil du Standard qui l'achète l'année suivante. Après un prêt à Newcastle, le grand défenseur revient et s'impose comme une valeur sure en Belgique. Le grand Milan Ac vient alors le chercher. Un échec complet. Un prêt à Tweente, un transfert au Sporting Portugal, un prêt à Malaga et un passage en Angleterre. Le grand Oguchi n'a pas réussi à conquérir le reste du continent.Cédric RousselLe joueur aura connu bien des clubs. Cela se sera parfois soldé sur un succès, souvent sur un échec. Après des débuts à La Louvière et La Gantoise, Roussel s'envole pour l'Angleterre. Il revient en Belgique, à Mons, ou il devient meilleur buteur du championnat en 2002-2003. Après un passage intéressant au Racing de Genk, il s'envole pour Kazan. Le début de la fin. Sept matchs en deux ans, pour un seul but. Il revient alors en Belgique où ses passages successifs au Standard et à Zulte ne sont pas à la hauteur des espérances. Depuis, Cédric Roussel a fait 7 clubs en 7 ans. Il joue actuellement en Provinciale brabançonne, à Waterloo.Walter BassegioL'enfant du Parc Astrid passe presque 10 ans chez les mauves. Il porte le brassard, est au niveau en Ligue des Champions et rêve d'Italie. Il déménage finalement en janvier 2006, direction Trévise. Il y reste un an avant de revenir à Anderlecht, et à Mouscron ensuite. Freiné par des problèmes de santé, Baseggio, l'un des plus grands espoirs du football belge, ne retrouvera plus jamais le niveau qui fut le sien. Aujourd'hui, il marque de superbes frappes de loin pour le compte de l'Es Brainoise.Andrés MendozaL'attaquant péruvien a fait le bonheur de la Venise du Nord durant plus de quatre ans. Après avoir empilé des buts en Belgique, il s'est perdu dans de nombreux transferts. Donetsk, Marseille, Moscou, Bucarest, ... Jamais il n'aura réussi à s'imposer comme un pilier.