Après la rencontre, le secrétaire général du Sporting Charleroi Pierre-Yves Hendrickx a expliqué qu'Ilaimaharitra a entendu des cris racistes à son encontre durant une bonne partie du match. Le joueur l'a expliqué à l'arbitre et le délégué du match s'est rendu dans la partie du stade concernée. Il a ensuite vu et entendu de nouvelles choses en fin de match.

"L'arbitre et le délégué du match ont agi immédiatement après la première annonce du joueur et soumettront prochainement leur rapport", a ajouté le KV.

"Notre club familial met en relation des supporters et des joueurs de tous les horizons. Notre travail avec les jeunes en est un bon exemple et nous en sommes fiers."

L'organe des supporters du Malinwa condamne également toutes formes de discrimination. "Nous appelons nos supporters - qui sont largement reconnus comme l'un des meilleurs noyaux de supporters de Belgique - à ne pas tolérer ce comportement de quelques-uns", a déclaré Gert Van Dyck, le président de l'organe des supporters.

"Parlez-leur ou signalez-le au club. C'est dommage qu'un match agréable entre deux bonnes équipes fasse parler de lui de cette manière."