Malgré la pandémie, le club a lancé des initiatives pour les personnes de tous les âges. Par exemple, il a mis en place le 'walking football', le football en marchant. Le club a également mis l'accent sur le football pour les filles depuis plusieurs années. "Nous sommes un club dont nous pouvons être fiers", a réagi Sandra Aznar, membre de la direction. "Ces cinq dernières années, nous avons connu une croissance de 15 pour-cent. Nous avons presque 700 membres pour le football et 120 bénévoles actifs au sein du club. Tout le monde est le bienvenu chez nous, indépendamment de l'âge, du sexe, du talent, de la couleur de peau ou de la religion. Nous nous entraînons pour gagner, mais nous jouons pour l'amusement. Le fair-play est l'une des valeurs les plus importantes." La deuxième place est revenue au club arménien du FC Kumayri, la troisième à Udru?enje Respekt, un club bosnien. Voetbal Vlaanderen a décroché un prix de bronze pour son travail autour du handifoot. (Belga)

Malgré la pandémie, le club a lancé des initiatives pour les personnes de tous les âges. Par exemple, il a mis en place le 'walking football', le football en marchant. Le club a également mis l'accent sur le football pour les filles depuis plusieurs années. "Nous sommes un club dont nous pouvons être fiers", a réagi Sandra Aznar, membre de la direction. "Ces cinq dernières années, nous avons connu une croissance de 15 pour-cent. Nous avons presque 700 membres pour le football et 120 bénévoles actifs au sein du club. Tout le monde est le bienvenu chez nous, indépendamment de l'âge, du sexe, du talent, de la couleur de peau ou de la religion. Nous nous entraînons pour gagner, mais nous jouons pour l'amusement. Le fair-play est l'une des valeurs les plus importantes." La deuxième place est revenue au club arménien du FC Kumayri, la troisième à Udru?enje Respekt, un club bosnien. Voetbal Vlaanderen a décroché un prix de bronze pour son travail autour du handifoot. (Belga)