Debjani et Kimeli avaient annoncé qu'ils visaient le minima pour les Mondiaux. La course a cependant été trop lente pour approcher ce chrono. La victoire est revenue à l'Allemand Marius Probst en 3:38.98. Kimeli a réussi à remonter en deuxième position en fin de course. Debjani était, selon ses propres mots, trop honteux de son chrono et est sorti de la course juste avant l'arrivée. "Si l'organisation de la Ligue de Diamant voit ce chrono, elle ne me fera plus prendre le départ", a expliqué Debjani après son étrange manoeuvre. Kimeli n'était pas satisfait non plus, mais se console avec sa deuxième place. Il courait sans stress, car il a déjà réussi le temps de qualification sur 5.000 mètres. "Le fait que j'ai encore un bon coup dans le final est prometteur", a indiqué Kimeli. "Mais je m'étais fixé l'objectif du minima pour les Mondiaux. C'est une déception d'avoir été si lent aujourd'hui." (Belga)