Malheureusement, Sylla a été blessé à l'aine le 1er février en quarts de finale de la Coupe d'Afrique des Nations face au Ghana (défaite 3-0). Il ne sera pas opérationnel avant quatre ou cinq semaines. "J'ai parlé avec le médecin et le kiné, je devrais être d'ici quatre ou cinq semaines. Je suis un peu fatigué après la CAN d'où je suis rentré dimanche. Je commence à récupérer. Mais c'était une bonne expérience."

"En signant un contrat de quatre ans et demi (jusqu'en juin 2019), c'est la preuve que l'on croit en lui et que lui aussi croit dans sa capacité de percer chez nous", a déclaré Roger Vanden Stock, le président du RSCA. "Avec Rolando et Marin nous avons investi beaucoup, mais aussi avec Sylla, davantage dans l'avenir." Herman Van Holsbeeck, le manager, ajoute: "Sylla est blessé, c'est pourquoi nous avons gardé Cyriac. Mais on va le préparer pour les play-offs. Je suis sûr qu'il va nous apporter beaucoup."

Des propos que confirme Besnik Hasi. "Sylla, on le connaît depuis longtemps. Il n'a pas été possible de le faire venir cet été. Il a encore progressé avec Zulte et a encore une belle marge de progression." Notamment à la conclusion, comme le reconnaît Sylla lui-même. "La finition devant le but se travaille à l'entraînement. Je n'ai pas peur de la concurrence. Je suis là pour prendre ma place. Après, le système de jeu c'est le choix du coach. Si ça dépendait de moi, je préfèrerais jouer avec Mitrovic, c'est un bon joueur."

Malheureusement, Sylla a été blessé à l'aine le 1er février en quarts de finale de la Coupe d'Afrique des Nations face au Ghana (défaite 3-0). Il ne sera pas opérationnel avant quatre ou cinq semaines. "J'ai parlé avec le médecin et le kiné, je devrais être d'ici quatre ou cinq semaines. Je suis un peu fatigué après la CAN d'où je suis rentré dimanche. Je commence à récupérer. Mais c'était une bonne expérience." "En signant un contrat de quatre ans et demi (jusqu'en juin 2019), c'est la preuve que l'on croit en lui et que lui aussi croit dans sa capacité de percer chez nous", a déclaré Roger Vanden Stock, le président du RSCA. "Avec Rolando et Marin nous avons investi beaucoup, mais aussi avec Sylla, davantage dans l'avenir." Herman Van Holsbeeck, le manager, ajoute: "Sylla est blessé, c'est pourquoi nous avons gardé Cyriac. Mais on va le préparer pour les play-offs. Je suis sûr qu'il va nous apporter beaucoup." Des propos que confirme Besnik Hasi. "Sylla, on le connaît depuis longtemps. Il n'a pas été possible de le faire venir cet été. Il a encore progressé avec Zulte et a encore une belle marge de progression." Notamment à la conclusion, comme le reconnaît Sylla lui-même. "La finition devant le but se travaille à l'entraînement. Je n'ai pas peur de la concurrence. Je suis là pour prendre ma place. Après, le système de jeu c'est le choix du coach. Si ça dépendait de moi, je préfèrerais jouer avec Mitrovic, c'est un bon joueur."