Auteur d'un départ catastrophique, le Jamaïcain a dû s'employer pour devancer des adversaires pourtant loin de faire partie des cadors mondiaux. A un peu plus d'un mois des Mondiaux de Londres (4-13 août), il reste donc encore beaucoup de travail pour le recordman du monde du 100 m (9.58) et du 200 m (19.19). Bolt a ainsi fait moins bien que sa première course de l'année, début juin à Kingston (10.03) sur la ligne droite, la seule distance sur laquelle il s'alignera dans la capitale anglaise. Au moment où Justin Gatlin (9.95) et Yohan Blake (9.90) viennent tout juste de faire parler la poudre aux sélections américaines et jamaïcaines, Bolt a du chemin à accomplir pour ne pas rater sa sortie à Londres. Il lui reste encore un autre 100 m à disputer, le 21 juillet à Monaco, avant les Mondiaux. . (Belga)

Auteur d'un départ catastrophique, le Jamaïcain a dû s'employer pour devancer des adversaires pourtant loin de faire partie des cadors mondiaux. A un peu plus d'un mois des Mondiaux de Londres (4-13 août), il reste donc encore beaucoup de travail pour le recordman du monde du 100 m (9.58) et du 200 m (19.19). Bolt a ainsi fait moins bien que sa première course de l'année, début juin à Kingston (10.03) sur la ligne droite, la seule distance sur laquelle il s'alignera dans la capitale anglaise. Au moment où Justin Gatlin (9.95) et Yohan Blake (9.90) viennent tout juste de faire parler la poudre aux sélections américaines et jamaïcaines, Bolt a du chemin à accomplir pour ne pas rater sa sortie à Londres. Il lui reste encore un autre 100 m à disputer, le 21 juillet à Monaco, avant les Mondiaux. . (Belga)