"Lors de l'épreuve du javelot, je suis allé voir le kinésithérapeute en lui disant que je voulais arrêter car je ressentais une gêne aux ischio-jambiers", a raconté le Belge de 27 ans. En tant que champion d'Europe en titre, Van der Plaetsen bénéficiait d'une invitation pour l'Euro allemand mais la fédération belge d'athlétisme a pris la décision de faire continuer le décathlonien, l'obligeant à se qualifier normalement. "Même après une nouvelle requête, la fédération n'a pas voulu accepter mon invitation, j'ai donc dû continuer. Mais me laisser poursuivre mon épreuve alors que je suis blessé, c'est un peu bête. Sans ce contretemps physique, je pense que je pouvais atteindre la barre des 8.400 points. La forme est au rendez-vous et c'est très bien, j'en suis satisfait. La fédération a dit qu'elle ne pouvait pas prendre une décision aussi rapidement. Ils se cachent derrière un règlement au lieu de trancher directement." Sans forcer, Van der Plaetsen a donc terminé son décathlon. "Je suis ravi de ce que j'ai montré avant cette blessure. Au disque, par exemple, je n'avais plus beaucoup d'énergie mais j'ai quand même lancé loin. Avec quelques réglages supplémentaires, je pense pouvoir faire bien mieux à l'Euro." (Belga)

"Lors de l'épreuve du javelot, je suis allé voir le kinésithérapeute en lui disant que je voulais arrêter car je ressentais une gêne aux ischio-jambiers", a raconté le Belge de 27 ans. En tant que champion d'Europe en titre, Van der Plaetsen bénéficiait d'une invitation pour l'Euro allemand mais la fédération belge d'athlétisme a pris la décision de faire continuer le décathlonien, l'obligeant à se qualifier normalement. "Même après une nouvelle requête, la fédération n'a pas voulu accepter mon invitation, j'ai donc dû continuer. Mais me laisser poursuivre mon épreuve alors que je suis blessé, c'est un peu bête. Sans ce contretemps physique, je pense que je pouvais atteindre la barre des 8.400 points. La forme est au rendez-vous et c'est très bien, j'en suis satisfait. La fédération a dit qu'elle ne pouvait pas prendre une décision aussi rapidement. Ils se cachent derrière un règlement au lieu de trancher directement." Sans forcer, Van der Plaetsen a donc terminé son décathlon. "Je suis ravi de ce que j'ai montré avant cette blessure. Au disque, par exemple, je n'avais plus beaucoup d'énergie mais j'ai quand même lancé loin. Avec quelques réglages supplémentaires, je pense pouvoir faire bien mieux à l'Euro." (Belga)