Quatre équipes du WorldTour, Astana, Movistar, Bahrain-McLaren et Jumbo-Visma, l'équipe nationale italienne et trois formations italiennes de l'UCI ProTeams, Androni Giocattoli-Sidermec, Bardiani CSF Faizanè et Vini Zabu KTM, participeront à la course. Sept étapes seront disputées, reprenant virtuellement une partie du parcours du vrai Giro, qui devait se tenir du 9 au 31 mai. Chaque équipe alignera deux coureurs par étapes. Le classement général se fera par équipes. Même principe pour l'épreuve féminine, où trois formations du WorldTour (Astana, Movistar et Trek-Segafredo) et l'équipe nationale italienne seront au départ. Les courses des pros se disputeront le mercredi et le samedi. Le jeudi et le dimanche, des anciens coureurs s'affronteront sur le même parcours. Pour la première étape, les organisateurs annoncent la participation, entre autres, des anciens vainqueurs du Giro Ivan Basso (2006 et 2010) et Stefano Garzelli (2000), de l'ancien champion du monde Alessandro Ballan (2008), de Claudio Chiappucci (deux fois deuxième du Tour de France et lauréat de Milan-Sanremo en 1991) ou encore d'Andrea Tafi (ancien vainqueur de Paris-Roubaix 1999 et du Tour des Flandres 2002). Un classement général sera également établi pour les cyclistes amateurs qui se sont inscrits. La première étape, San Salvo-Tortoreto est longue de 32 km avec deux ascensions, respectivement de 2,5 et 1,7 km, au programme. La 103e édition du Tour d'Italie a été reportée en raison du coronavirus. L'UCI a annoncé mercredi qu'elle se tiendra après les Mondiaux organisés à Aigle et Martigny, qui ont lieu du 20 au 27 septembres. Les dates exactes doivent encore être officialisées. (Belga)

Quatre équipes du WorldTour, Astana, Movistar, Bahrain-McLaren et Jumbo-Visma, l'équipe nationale italienne et trois formations italiennes de l'UCI ProTeams, Androni Giocattoli-Sidermec, Bardiani CSF Faizanè et Vini Zabu KTM, participeront à la course. Sept étapes seront disputées, reprenant virtuellement une partie du parcours du vrai Giro, qui devait se tenir du 9 au 31 mai. Chaque équipe alignera deux coureurs par étapes. Le classement général se fera par équipes. Même principe pour l'épreuve féminine, où trois formations du WorldTour (Astana, Movistar et Trek-Segafredo) et l'équipe nationale italienne seront au départ. Les courses des pros se disputeront le mercredi et le samedi. Le jeudi et le dimanche, des anciens coureurs s'affronteront sur le même parcours. Pour la première étape, les organisateurs annoncent la participation, entre autres, des anciens vainqueurs du Giro Ivan Basso (2006 et 2010) et Stefano Garzelli (2000), de l'ancien champion du monde Alessandro Ballan (2008), de Claudio Chiappucci (deux fois deuxième du Tour de France et lauréat de Milan-Sanremo en 1991) ou encore d'Andrea Tafi (ancien vainqueur de Paris-Roubaix 1999 et du Tour des Flandres 2002). Un classement général sera également établi pour les cyclistes amateurs qui se sont inscrits. La première étape, San Salvo-Tortoreto est longue de 32 km avec deux ascensions, respectivement de 2,5 et 1,7 km, au programme. La 103e édition du Tour d'Italie a été reportée en raison du coronavirus. L'UCI a annoncé mercredi qu'elle se tiendra après les Mondiaux organisés à Aigle et Martigny, qui ont lieu du 20 au 27 septembres. Les dates exactes doivent encore être officialisées. (Belga)