La version "verte" de l'équipe aussie a battu l'Ukraine 2-0 samedi en finale. Gavrilova a ouvert le score aux dépens d'Elena Svitolina, 6-4, 7-6 (8/6), puis Kyrgios l'a doublé en dominant Alexandr Dolgopolov, 6-3, 6-4. Le double n'avait dès lors plus le moindre intérêt et a été annulé. C'était la première fois que chaque poule de quatre équipes comprenait une formation australienne. Le team "Gold" était composé de Lleyton Hewitt et Jarmila Wolfe. Les autres nations en lice étaient la République Tchèque (Jiri Vesely et Karolina Pliskova), la France (Kenny De Schepper et Caroline Garcia), l'Allemagne (Alexander Zverev et Sabine Lisicki), la Grande-Bretagne (Andy Murray et Heather Watson) et les Etats-Unis (Jack Sock et Serena Williams/Victoria Duval). La Pologne ne défendait donc pas son titre officieux de championne du monde par équipes mixtes, décroché l'an dernier par Agnieszka Rawdanska et Jerzy Janowicz. La Belgique avait atteint la finale avec Justine Henin et Ruben Bemelmans en 2011, mais l'avait perdue face aux Américains Bethanie Mattek-Sands et John Isner. (Belga)

La version "verte" de l'équipe aussie a battu l'Ukraine 2-0 samedi en finale. Gavrilova a ouvert le score aux dépens d'Elena Svitolina, 6-4, 7-6 (8/6), puis Kyrgios l'a doublé en dominant Alexandr Dolgopolov, 6-3, 6-4. Le double n'avait dès lors plus le moindre intérêt et a été annulé. C'était la première fois que chaque poule de quatre équipes comprenait une formation australienne. Le team "Gold" était composé de Lleyton Hewitt et Jarmila Wolfe. Les autres nations en lice étaient la République Tchèque (Jiri Vesely et Karolina Pliskova), la France (Kenny De Schepper et Caroline Garcia), l'Allemagne (Alexander Zverev et Sabine Lisicki), la Grande-Bretagne (Andy Murray et Heather Watson) et les Etats-Unis (Jack Sock et Serena Williams/Victoria Duval). La Pologne ne défendait donc pas son titre officieux de championne du monde par équipes mixtes, décroché l'an dernier par Agnieszka Rawdanska et Jerzy Janowicz. La Belgique avait atteint la finale avec Justine Henin et Ruben Bemelmans en 2011, mais l'avait perdue face aux Américains Bethanie Mattek-Sands et John Isner. (Belga)