L'Anversois avait pourtant très vite intégré le top 3 en signant un birdie dès le premier trou. Il est ensuite resté dans le par sur les neuf trous suivants, avant de concéder des bogeys aux onze et quinze. Avec un total de 210 coups, il occupe la onzième place, ex aequo avec Tiger Woods, auteur d'un excellent 69 (par - 1), qui n'était plus descendu sous la barre des 70 coups sur le circuit américain depuis le 3e tour du Wyndham Championship 2015. Un évènement salué sur twitter par le PGA Tour. Pieters et Woods accusent un retard de sept coups sur l'Américain Luke List, auteur d'un brillant 66 (-4), qui à 33 ans attend toujours un premier succès sur le PGA Tour. Il devance d'une longueur ses compatriotes Justin Thomas et Webb Simpson, deux anciens vainqueurs en Majeurs. L'Anglais Tommy Fleetwood, 27 ans, quatrième à deux coups, a signé deux eagles, une première dans sa jeune carrière professionnelle. (Belga)

L'Anversois avait pourtant très vite intégré le top 3 en signant un birdie dès le premier trou. Il est ensuite resté dans le par sur les neuf trous suivants, avant de concéder des bogeys aux onze et quinze. Avec un total de 210 coups, il occupe la onzième place, ex aequo avec Tiger Woods, auteur d'un excellent 69 (par - 1), qui n'était plus descendu sous la barre des 70 coups sur le circuit américain depuis le 3e tour du Wyndham Championship 2015. Un évènement salué sur twitter par le PGA Tour. Pieters et Woods accusent un retard de sept coups sur l'Américain Luke List, auteur d'un brillant 66 (-4), qui à 33 ans attend toujours un premier succès sur le PGA Tour. Il devance d'une longueur ses compatriotes Justin Thomas et Webb Simpson, deux anciens vainqueurs en Majeurs. L'Anglais Tommy Fleetwood, 27 ans, quatrième à deux coups, a signé deux eagles, une première dans sa jeune carrière professionnelle. (Belga)