Ce rendez-vous d'ouverture du circuit mondial, deuxième niveau derrière les World Triathlon Series, est l'une des seules épreuves rescapées de la pandémie du coronavirus, obligeant bon nombre d'organisateurs d'annuler ou reporter leur compétiton, tant en triathlon de courte comme de longue distance. Hanne De Vet, seule Belge à s'être déplacée à l'autre bout du monde, a chuté vendredi lors d'un entraînement à vélo, perdant connaissance durant quelques instants. "Dans ma chute, j'ai heurté ma tête violemment. J'ai perdu connaissance durant quelques minutes et me suis réveillée dans l'ambulance avec un fort mal de tête. Mais j'ai passé tous les contrôles nécessaires et il n'y a pas de souci, juste une sérieuse commotion cérébrale", a publié De Vet dans un message sur Instagram. Disputée sur distance sprint (750 m natation, 20 km vélo et 5 km à pied), dans des conditions pluvieuses et venteuses, la course féminine a été dominée par les deux Britanniques Vicky Holland, vainqueur en 57:46, devant sa compatriote Georgia Taylor-Brown (58:01), l'Australienne Ashleigh Gentle complétant le podium (58:13). Chez les messieurs, la victoire s'est jouée au sprint entre deux Néo-Zélandais. Ryan Sissons a pris le meilleur sur Hayden Wilde, le compagnon de De Vet, tous deux en 51:50, devant l'Australien Luke Willian (51:54). La liste des épreuves annulées en raison du coronavirus et des interdictions de voyages s'est allongée de jour en jour cette semaine. Même si elles semblent fortement compromises, les deux seules épreuves à subsister actuellement au calendrier international sont: la 2e manche de Coupe du monde le 28 mars à New Plymouth, en Nouvelle-Zélande, et l'épreuve de World Series le 18 avril aux Bermudes. (Belga)

Ce rendez-vous d'ouverture du circuit mondial, deuxième niveau derrière les World Triathlon Series, est l'une des seules épreuves rescapées de la pandémie du coronavirus, obligeant bon nombre d'organisateurs d'annuler ou reporter leur compétiton, tant en triathlon de courte comme de longue distance. Hanne De Vet, seule Belge à s'être déplacée à l'autre bout du monde, a chuté vendredi lors d'un entraînement à vélo, perdant connaissance durant quelques instants. "Dans ma chute, j'ai heurté ma tête violemment. J'ai perdu connaissance durant quelques minutes et me suis réveillée dans l'ambulance avec un fort mal de tête. Mais j'ai passé tous les contrôles nécessaires et il n'y a pas de souci, juste une sérieuse commotion cérébrale", a publié De Vet dans un message sur Instagram. Disputée sur distance sprint (750 m natation, 20 km vélo et 5 km à pied), dans des conditions pluvieuses et venteuses, la course féminine a été dominée par les deux Britanniques Vicky Holland, vainqueur en 57:46, devant sa compatriote Georgia Taylor-Brown (58:01), l'Australienne Ashleigh Gentle complétant le podium (58:13). Chez les messieurs, la victoire s'est jouée au sprint entre deux Néo-Zélandais. Ryan Sissons a pris le meilleur sur Hayden Wilde, le compagnon de De Vet, tous deux en 51:50, devant l'Australien Luke Willian (51:54). La liste des épreuves annulées en raison du coronavirus et des interdictions de voyages s'est allongée de jour en jour cette semaine. Même si elles semblent fortement compromises, les deux seules épreuves à subsister actuellement au calendrier international sont: la 2e manche de Coupe du monde le 28 mars à New Plymouth, en Nouvelle-Zélande, et l'épreuve de World Series le 18 avril aux Bermudes. (Belga)