Le sélectionneur fédéral Niels Thijssen aligna un 18 légèrement modifié par rapport au partage 3-3 de samedi. Michelle Struijk et la jeune Anne-Sophie Vanden Borre prirent les places de Joanne Peeters et Lucie Breyne dans le jeu, alors qu'Elena Sotgiu remplaça Aisling D'Hooghe entre les montants du but. Contrairement à la veille, la Belgique prit d'emblée la partie à son compte. Dès la 4e minute, Louise Versavel vit sa déviation lècher le poteau droit de Rachael Lynch, qui avait de son côté repris la place de Jocelyn Bartram dans le but adverse. L'Australie réagit dans le 2e quart-temps, notamment sur 3 pc, mais la plus grande occasion de la première mi-temps fut belge. Un coup de stick volontaire sur Versavel, prête à ajuster un tir, fut sanctionné par un penalty stroke, mais l'envoi de Tiphaine Duquesne trouva Lynch qui anticipa bien sur sa ligne. Après une interruption durant une heure avant le repos en raison de l'orage et d'une pluie intense qui rafraîchit quelque peu l'atmosphère (36 degrés), la partie reprit ensuite pour 5 minutes juste avant un retour aux vestiaires raccourci lui de 5 minutes. Si la Belgique eut mérité un goal lors de la première mi-temps, elle ne parvint plus à reproduire le même jeu dans le 3e quart. Sotgiu dut s'employer à plusieurs reprises pour empêcher les vagues des Hockeyroos, qui ouvrirent logiquement le score en fin de période sur une belle action collective ponctuée par une déviation de Gabi Nance (45e). Comme samedi l'équipe de Thijssen ne se laissa pas démonter et remonta pour les dernières 15 minutes avec des intentions offensives directement récompensées par un pc. Prenant sa revanche sur Lynch, l'envoi de Duquesne trompa cette fois la gardienne côté stick, égalisant deux minutes à peine après le but d'ouverture (47e). L'Australie força 4 pc dans la dernière minute, mais le bloc défensif belge résista cette fois jusqu'au bout, Sotgiu sauvant à 8 secondes du terme une véritable balle de match. Aux shoot-outs pour le point de bonus, Versavel, Duquesne et la capitaine Barbara Nelen transformèrent leur essai pour la Belgique, tandis que seule Jody Keeny réussit à tromper Aisling D'Hooghe côté océanien. L'équipe belge repart ainsi de Sydney avec 3 points sur 6 contre une nation censée lutter pour le podium aux JO. Un résultat plus qu'encourageant dans le cadre de sa reconstruction après la cruelle désillusion de sa non-qualification pour Tokyo. Plus tard dans la journée, les Red Lions, l'équipe nationale belge messieurs championne du monde et d'Europe, sera également confrontée à l'Australie pour son match retour face aux Kookaburras. Le duel aller de samedi s'était terminé par un nul 2-2 et un succès des Belges aux shoot-outs (4-2). Les deux équipes nationales poursuivront leur tournée de Pro League à l'étranger contre la Nouvelle-Zélande, les 1er et 2 février à Auckland, avant de se séparer le week-end suivant avec les messieurs en Inde et les dames en Chine (si la situation sanitaire le permet). (Belga)

Le sélectionneur fédéral Niels Thijssen aligna un 18 légèrement modifié par rapport au partage 3-3 de samedi. Michelle Struijk et la jeune Anne-Sophie Vanden Borre prirent les places de Joanne Peeters et Lucie Breyne dans le jeu, alors qu'Elena Sotgiu remplaça Aisling D'Hooghe entre les montants du but. Contrairement à la veille, la Belgique prit d'emblée la partie à son compte. Dès la 4e minute, Louise Versavel vit sa déviation lècher le poteau droit de Rachael Lynch, qui avait de son côté repris la place de Jocelyn Bartram dans le but adverse. L'Australie réagit dans le 2e quart-temps, notamment sur 3 pc, mais la plus grande occasion de la première mi-temps fut belge. Un coup de stick volontaire sur Versavel, prête à ajuster un tir, fut sanctionné par un penalty stroke, mais l'envoi de Tiphaine Duquesne trouva Lynch qui anticipa bien sur sa ligne. Après une interruption durant une heure avant le repos en raison de l'orage et d'une pluie intense qui rafraîchit quelque peu l'atmosphère (36 degrés), la partie reprit ensuite pour 5 minutes juste avant un retour aux vestiaires raccourci lui de 5 minutes. Si la Belgique eut mérité un goal lors de la première mi-temps, elle ne parvint plus à reproduire le même jeu dans le 3e quart. Sotgiu dut s'employer à plusieurs reprises pour empêcher les vagues des Hockeyroos, qui ouvrirent logiquement le score en fin de période sur une belle action collective ponctuée par une déviation de Gabi Nance (45e). Comme samedi l'équipe de Thijssen ne se laissa pas démonter et remonta pour les dernières 15 minutes avec des intentions offensives directement récompensées par un pc. Prenant sa revanche sur Lynch, l'envoi de Duquesne trompa cette fois la gardienne côté stick, égalisant deux minutes à peine après le but d'ouverture (47e). L'Australie força 4 pc dans la dernière minute, mais le bloc défensif belge résista cette fois jusqu'au bout, Sotgiu sauvant à 8 secondes du terme une véritable balle de match. Aux shoot-outs pour le point de bonus, Versavel, Duquesne et la capitaine Barbara Nelen transformèrent leur essai pour la Belgique, tandis que seule Jody Keeny réussit à tromper Aisling D'Hooghe côté océanien. L'équipe belge repart ainsi de Sydney avec 3 points sur 6 contre une nation censée lutter pour le podium aux JO. Un résultat plus qu'encourageant dans le cadre de sa reconstruction après la cruelle désillusion de sa non-qualification pour Tokyo. Plus tard dans la journée, les Red Lions, l'équipe nationale belge messieurs championne du monde et d'Europe, sera également confrontée à l'Australie pour son match retour face aux Kookaburras. Le duel aller de samedi s'était terminé par un nul 2-2 et un succès des Belges aux shoot-outs (4-2). Les deux équipes nationales poursuivront leur tournée de Pro League à l'étranger contre la Nouvelle-Zélande, les 1er et 2 février à Auckland, avant de se séparer le week-end suivant avec les messieurs en Inde et les dames en Chine (si la situation sanitaire le permet). (Belga)