Comme leurs homologues féminines avant eux, les Red Lions ont évolué pour la première fois de l'année et de la compétition sur le sol belge. Privés de public en raison de la crise sanitaire et de leur gardien titulaire Vincent Vanasch, ainsi que de Loïck Luypaert, les hommes de Shane McLeod poursuivent leur préparation en vue des JO de Tokyo avec un effectif d'une vingtaine de joueurs sur les deux duels du week-end. Le 1er quart-temps fut marqué par une domination stérile des Red Lions, tandis que les Britanniques, opérant surtout en contre, se montrèrent dangereux en forçant 3 penalty corners, tous bien repoussés par le gardien Loic Van Doren. La partie resta toujours fermée dans le 2e quart. Un 4e pc anglais fut bien contré par le 1er sorteur Victor Wegnez, avant qu'Alexander Hendrickx ne trouve l'ouverture sur le 1er pc belge (1-0, 27e), son 7e but sur cette phase arrêtée en 8 matchs. Les Britanniques réagirent immédiatement, Phil Roper égalisant, également sur pc, quelques secondes avant de rentrer aux vestiaires (30e). La deuxième période démarra idéalement pour les champions du monde et d'Europe. Une passe tranchante d'Arthur Van Doren trouva Tom Boon qui se retourna pour prendre à nouveau l'avance (2-1, 33e). Les Britanniques réussirent toutefois à recoller au score en fin de 3e quart, sur un but chanceux de Jack Waller (42e). Ce n'est qu'en toute fin de partie que John-John Dohmen, d'un smash, assura les 3 points pour les Belges. Les Red Lions signent ainsi un 6e succès en neuf rencontres, avec aussi deux partages (et une victoire aux shoot-outs) et une défaite, et restent en tête du classement. Les deux équipes s'affronteront à nouveau dimanche (16h30). (Belga)

Comme leurs homologues féminines avant eux, les Red Lions ont évolué pour la première fois de l'année et de la compétition sur le sol belge. Privés de public en raison de la crise sanitaire et de leur gardien titulaire Vincent Vanasch, ainsi que de Loïck Luypaert, les hommes de Shane McLeod poursuivent leur préparation en vue des JO de Tokyo avec un effectif d'une vingtaine de joueurs sur les deux duels du week-end. Le 1er quart-temps fut marqué par une domination stérile des Red Lions, tandis que les Britanniques, opérant surtout en contre, se montrèrent dangereux en forçant 3 penalty corners, tous bien repoussés par le gardien Loic Van Doren. La partie resta toujours fermée dans le 2e quart. Un 4e pc anglais fut bien contré par le 1er sorteur Victor Wegnez, avant qu'Alexander Hendrickx ne trouve l'ouverture sur le 1er pc belge (1-0, 27e), son 7e but sur cette phase arrêtée en 8 matchs. Les Britanniques réagirent immédiatement, Phil Roper égalisant, également sur pc, quelques secondes avant de rentrer aux vestiaires (30e). La deuxième période démarra idéalement pour les champions du monde et d'Europe. Une passe tranchante d'Arthur Van Doren trouva Tom Boon qui se retourna pour prendre à nouveau l'avance (2-1, 33e). Les Britanniques réussirent toutefois à recoller au score en fin de 3e quart, sur un but chanceux de Jack Waller (42e). Ce n'est qu'en toute fin de partie que John-John Dohmen, d'un smash, assura les 3 points pour les Belges. Les Red Lions signent ainsi un 6e succès en neuf rencontres, avec aussi deux partages (et une victoire aux shoot-outs) et une défaite, et restent en tête du classement. Les deux équipes s'affronteront à nouveau dimanche (16h30). (Belga)