L'Angleterre, championne olympique et dauphine des Néerlandaises lors du dernier classement, recule à la 4e place, devant l'Allemagne de l'ancien Red Lions Xavier Reckinger. Vice-championne d'Europe derrière les Pays-Bas en 2017, la Belgique de Niels Thijssen n'a cessé d'évoluer depuis deux saisons. Elle ne pointe qu'à 35 points de l'Irlande, qu'elle n'aura éventuellement l'occasion d'affronter qu'en demi-finales ou finale du prochain Euro d'Anvers, puisque les deux pays sont versés dans deux poules différentes. Le prochain classement mondial est justement prévu début septembre, au terme des championnats d'Europe et d'Océanie. Chez les messieurs, les Red Lions, actuellement N.1 mondiaux, connaîtront dimanche soir leur nouveau statut. Ils conforteront sérieusement leur domination planétare en cas de victoire en finale contre l'Australie pour l'attribution du 1er trophée masclin de Pro League. Une défaite ferait passer les Kookaburras en tête du classement, dont le système sera entièrement révisé d'ici en fin d'année par la FIH. (Belga)