La Pro League a été mise sur pied par la FIH pour remplacer l'actuel Champions Trophy, dont la dernière édition pour les messieurs se déroulera du 23 juin au 1er juillet 2018 à Breda (P-B) et pour les dames à Changzhou (Chn) du 17 au 25 novembre. Cette nouvelle compétition internationale, qui verra le jour début 2019 et se jouera sous forme de matchs aller-retour, aura aussi pour but de se substituer aux différentes formules de World League, dont le commun des mortels avait bien du mal à s'y retrouver. World League qui servait également de système qualificatif pour les Jeux olympiques et Coupe du monde. Un programme international avec énormément de déplacement vers les quatre coins du monde à goupiller donc dans son calendrier pour la fédération belge de hockey (ARBH). "Nous avons essayé de concilier au mieux avec le championnat belge", a expliqué Serge Pilet, secrétaire général de l'ARBH. "Au final, nous jouerons quelques matchs à domicile fin avril et fin mai et puis la majorité de ceux-ci au mois de juin", a précisé le CEO de la fédération. Les Red Lions, 3e au classement mondial, auront comme adversaires au plus haut niveau le Pakistan (FIH-13), l'Espagne (FIH-8), l'Angleterre (FIH-7), l'Allemagne (FIH-5), les Pays-Bas (FIH-4), la Nouvelle-Zélande (FIH-9), l'Australie (FIH-1) et l'Argentine (FIH-2). Les Red Panthers, 13e mondiales, devront quant à elles affronter l'Argentine (FIH-3), la Nouvelle-Zélande (FIH-4), l'Australie (FIH-5), les Etats-Unis (FIH-7), l'Angleterre (FIH-2), la Chine (FIH-8), les Pays-Bas (FIH-1) et l'Allemagne (FIH-6). (Belga)

La Pro League a été mise sur pied par la FIH pour remplacer l'actuel Champions Trophy, dont la dernière édition pour les messieurs se déroulera du 23 juin au 1er juillet 2018 à Breda (P-B) et pour les dames à Changzhou (Chn) du 17 au 25 novembre. Cette nouvelle compétition internationale, qui verra le jour début 2019 et se jouera sous forme de matchs aller-retour, aura aussi pour but de se substituer aux différentes formules de World League, dont le commun des mortels avait bien du mal à s'y retrouver. World League qui servait également de système qualificatif pour les Jeux olympiques et Coupe du monde. Un programme international avec énormément de déplacement vers les quatre coins du monde à goupiller donc dans son calendrier pour la fédération belge de hockey (ARBH). "Nous avons essayé de concilier au mieux avec le championnat belge", a expliqué Serge Pilet, secrétaire général de l'ARBH. "Au final, nous jouerons quelques matchs à domicile fin avril et fin mai et puis la majorité de ceux-ci au mois de juin", a précisé le CEO de la fédération. Les Red Lions, 3e au classement mondial, auront comme adversaires au plus haut niveau le Pakistan (FIH-13), l'Espagne (FIH-8), l'Angleterre (FIH-7), l'Allemagne (FIH-5), les Pays-Bas (FIH-4), la Nouvelle-Zélande (FIH-9), l'Australie (FIH-1) et l'Argentine (FIH-2). Les Red Panthers, 13e mondiales, devront quant à elles affronter l'Argentine (FIH-3), la Nouvelle-Zélande (FIH-4), l'Australie (FIH-5), les Etats-Unis (FIH-7), l'Angleterre (FIH-2), la Chine (FIH-8), les Pays-Bas (FIH-1) et l'Allemagne (FIH-6). (Belga)