"Arthur a été touché sur le côté extérieur du genou par le stick d'un adversaire en lui chipant la balle. Il va passer des examens, mais par mesure de précautions et vu la douleur il n'est pas remonté sur le terrain", a expliqué McLeod. "Sa sortie nous a causé pas mal de problèmes pour nous adapter à la situation. Nous avons dû modifier la structure de notre défense ainsi que le schéma des changements, outre qu'Arthur reste bien sûr un pion très important", a-t-il précisé. "Notre première mi-temps ne fut certainement pas à la hauteur de nos attentes. Les gars sont déçus parce qu'ils ont cette rage de vaincre, quel que soit l'enjeu." Laissant la première place mondiale aux Kookaburras, qui risquent de conforter leur rang lors des prochains jeux Océaniens, la Belgique ne pourra sans doute éviter d'être placée dans le groupe B lors des JO de Tokyo, en compagnie des 3e mondiaux, qui sont pour l'instant les Pays-Bas. "C'est vrai, mais l'on a vu à Rio qu'il était bien de jouer une poule forte pour être bien dans le rythme en vue de la phase finale", a conclu l'entraîneur mondial de l'année qui a donné rendez-vous à ses joueurs mi-juillet en vue de la prépartion au prochain Euro d'Anvers. (Belga)