C'est à Duquesne qu'est revenu la responsabilité de tirer le penalty stroke accordé à la Belgique avant l'orage qui vint interrompre la partie durant une heure. "J'ai donc eu tout le loisir durant l'interruption de visionner mon essai manqué avec le coach. La gardienne adverse joue bien le coup, mais c'est surtout moi qui tire trop haut. A hauteur de planche, cela serait rentré", pense-t-elle. "Je ne me suis pas déstabilisée après mon raté. Nous ne sommes en effet pas là uniquement pour le résultat. Et puis toutes les filles m'ont soutenue dans le vestiaire." Et effectivement la soeur cadette d'Ophélie, pour sa part Indoor Red Panthers, ne s'est pas laissée démonter en s'appliquant sur la phase de pc obtenu en début de dernier quart-temps. "Mon but était d'éviter sur la gauche la défense de la première sorteuse australienne. Au final mon tir rentre, ce qui donne une bonne statistique de 1 but sur 2 phases." Alors que les joueuse de Niels Thijssen avaient connu une première mi-temps compliquée samedi, tout en reprenant du poil de la bête par la suite, surtout dans la 3e période, ce fut le contraire qui s'est produit dimanche. "C'est vrai, nous avons eu une baisse d'énergie dans le 3e quart aujourd'hui. Je ne sais pas dire si c'est à cause de l'interruption ou la fatigue due à la chaleur. Il y a de bonnes et moins bonnes choses les deux jours, mais cela reste deux bonnes leçons", retient la défenseuse qui n'hésite jamais à monter dans l'entre-jeu. "Ces trois points sont encourageants. C'est ici à Sydney qu'a commencé la nouvelle histoire de l'équipe", a-t-elle conclu. (Belga)

C'est à Duquesne qu'est revenu la responsabilité de tirer le penalty stroke accordé à la Belgique avant l'orage qui vint interrompre la partie durant une heure. "J'ai donc eu tout le loisir durant l'interruption de visionner mon essai manqué avec le coach. La gardienne adverse joue bien le coup, mais c'est surtout moi qui tire trop haut. A hauteur de planche, cela serait rentré", pense-t-elle. "Je ne me suis pas déstabilisée après mon raté. Nous ne sommes en effet pas là uniquement pour le résultat. Et puis toutes les filles m'ont soutenue dans le vestiaire." Et effectivement la soeur cadette d'Ophélie, pour sa part Indoor Red Panthers, ne s'est pas laissée démonter en s'appliquant sur la phase de pc obtenu en début de dernier quart-temps. "Mon but était d'éviter sur la gauche la défense de la première sorteuse australienne. Au final mon tir rentre, ce qui donne une bonne statistique de 1 but sur 2 phases." Alors que les joueuse de Niels Thijssen avaient connu une première mi-temps compliquée samedi, tout en reprenant du poil de la bête par la suite, surtout dans la 3e période, ce fut le contraire qui s'est produit dimanche. "C'est vrai, nous avons eu une baisse d'énergie dans le 3e quart aujourd'hui. Je ne sais pas dire si c'est à cause de l'interruption ou la fatigue due à la chaleur. Il y a de bonnes et moins bonnes choses les deux jours, mais cela reste deux bonnes leçons", retient la défenseuse qui n'hésite jamais à monter dans l'entre-jeu. "Ces trois points sont encourageants. C'est ici à Sydney qu'a commencé la nouvelle histoire de l'équipe", a-t-elle conclu. (Belga)