Contre les Tchèques, les joueuses de Louise Cavenaile, championnes de Belgique en titre, ont pris l'avance en première mi-temps via Morgane Vouche (6e), Vanessa Blockmans (16e) et Caroline Wagemans (18e). Elles se sont mises à l'abri dans le 3e quart-temps grâce à Daphné Gose (26e) et Marie Ronquetti (28e), avant que Natalie Hajkova ne sauve l'honneur sur deux pc en fin de rencontre (30e et 36e). Au classement du groupe B après deux rencontres, le club waterlootois mène la danse avec 10 points, devant Ginstrekte (6), Prague (5) et Douai (0). Le Watducks est déjà assuré de lutter samedi soir et dimanche pour l'accession en division A en compagnie des Lituaniennes ou des Tchèques, qui se rencontrent samedi. Conservant le résultat du match de leur confrontation directe avec Ginstrekte ou Prague, les Waterlootoises seront donc versées dans un groupe D pour la montée avec les Suissesses de Wettingen et les Turques de Gaziantep, sûres de terminer aux 2 premières places de la poule A. Seules les deux premières équipes de ce 2e tour obtiendront leur ticket pour le plus haut niveau continental de clubs. Le Waterloo Ducks, qui défendra à nouveau la Belgique en 2021, avait quitté l'élite en se classant 8e et dernière de l'Euro Cup (la division A), l'an dernier à Hambourg. (Belga)

Contre les Tchèques, les joueuses de Louise Cavenaile, championnes de Belgique en titre, ont pris l'avance en première mi-temps via Morgane Vouche (6e), Vanessa Blockmans (16e) et Caroline Wagemans (18e). Elles se sont mises à l'abri dans le 3e quart-temps grâce à Daphné Gose (26e) et Marie Ronquetti (28e), avant que Natalie Hajkova ne sauve l'honneur sur deux pc en fin de rencontre (30e et 36e). Au classement du groupe B après deux rencontres, le club waterlootois mène la danse avec 10 points, devant Ginstrekte (6), Prague (5) et Douai (0). Le Watducks est déjà assuré de lutter samedi soir et dimanche pour l'accession en division A en compagnie des Lituaniennes ou des Tchèques, qui se rencontrent samedi. Conservant le résultat du match de leur confrontation directe avec Ginstrekte ou Prague, les Waterlootoises seront donc versées dans un groupe D pour la montée avec les Suissesses de Wettingen et les Turques de Gaziantep, sûres de terminer aux 2 premières places de la poule A. Seules les deux premières équipes de ce 2e tour obtiendront leur ticket pour le plus haut niveau continental de clubs. Le Waterloo Ducks, qui défendra à nouveau la Belgique en 2021, avait quitté l'élite en se classant 8e et dernière de l'Euro Cup (la division A), l'an dernier à Hambourg. (Belga)