"C'est une journée fantastique pour le hockey belge", a réagi Shane McLeod, le mentor de l'équipe belge, à la sortie de terrain. "Surtout que l'Allemagne n'a pas démérité. C'est vraiment une belle équipe que l'on respecte beaucoup. Nous avons dépensé énormément d'énergie aujourd'hui pour l'emporter, même si je trouve que le score ne reflète pas parfaitement notre domination dans le jeu." Souvent à la recherche de l'or, sans jamais l'empocher, les hockeyeurs belges entendent aller le plus loin possible dans le tournoi. Contre l'Angleterre, samedi, ils auront une belle carte à jouer pour rejoindre la finale. "Bien sûr que notre tournoi est loin d'être fini, mais on a appris de nos erreurs a Rio. Dès ce soir on va faire en sorte de rester les pieds sur terre et déjà analyser notre opposant suivant qui sera l'Angleterre. Egalement un monstre. Ils sont aussi très défensifs. Il faudra de nouveau être à notre meilleur niveau. Si c'est le cas, on a nos chances." Ce fut finalement dans les cinq dernière minutes de la rencontre que la Belgique a le plus souffert, lorsque l'Allemagne a évolué à onze joueurs de champ pour tenter de revenir au score. "A ce moment là, honnêtement, j'espérais que le coup du sifflet retentisse parce que la tension était à son comble. Mais les gars ont bien réagi en fermant le jeu et en ne laissant aucun espace de libre. Je n'ai été soulagé et super heureux pour l'équipe qu'à la fin du match", a conclu McLeod. (Belga)

"C'est une journée fantastique pour le hockey belge", a réagi Shane McLeod, le mentor de l'équipe belge, à la sortie de terrain. "Surtout que l'Allemagne n'a pas démérité. C'est vraiment une belle équipe que l'on respecte beaucoup. Nous avons dépensé énormément d'énergie aujourd'hui pour l'emporter, même si je trouve que le score ne reflète pas parfaitement notre domination dans le jeu." Souvent à la recherche de l'or, sans jamais l'empocher, les hockeyeurs belges entendent aller le plus loin possible dans le tournoi. Contre l'Angleterre, samedi, ils auront une belle carte à jouer pour rejoindre la finale. "Bien sûr que notre tournoi est loin d'être fini, mais on a appris de nos erreurs a Rio. Dès ce soir on va faire en sorte de rester les pieds sur terre et déjà analyser notre opposant suivant qui sera l'Angleterre. Egalement un monstre. Ils sont aussi très défensifs. Il faudra de nouveau être à notre meilleur niveau. Si c'est le cas, on a nos chances." Ce fut finalement dans les cinq dernière minutes de la rencontre que la Belgique a le plus souffert, lorsque l'Allemagne a évolué à onze joueurs de champ pour tenter de revenir au score. "A ce moment là, honnêtement, j'espérais que le coup du sifflet retentisse parce que la tension était à son comble. Mais les gars ont bien réagi en fermant le jeu et en ne laissant aucun espace de libre. Je n'ai été soulagé et super heureux pour l'équipe qu'à la fin du match", a conclu McLeod. (Belga)