"Je suis très heureux parce qu'il m'a souvent battu par le passé ici", a confié Alfie Hewett. "J'ai dû produire mon meilleur tennis pour le battre. J'ai essayé d'être très agressif et de jouer avec énormément d'intensité. Je suis monté sur le court avec beaucoup d'énergie, j'étais peut-être même un peu trop bruyant et j'ai dû réfréner mes émotions. Une fois que j'ai trouvé mon rythme et de la longueur dans mes frappes, j'ai gagné en confiance et je suis parvenu à prendre le dessus. C'est une belle satisfaction". Alfie Hewett contre Joachim Gérard, ce sera le remake de la dernière finale du Grand Chelem, à Roland Garros, l'automne dernier sur terre battue. À l'époque, le droitier de Norwich s'était imposé 6-4, 4-6, 6-3 contre le Bruxellois après avoir été mené 3-1, 0-40 dans le dernier set. "J'espère que ce sera un peu moins dramatique. Maintenant, s'il y a une blessure avec le même résultat à la fin (il avait dû faire appel au kiné en raison d'un problème à l'épaule, ndlr), je signe tout de suite", a ajouté le Britannique. "Je pense que ce sera une belle finale contre Jo. Il travaille dur en dehors des courts et ses résultats le prouvent. Nous n'avons pas toujours brillé ici en Australie par le passé et se retrouver en finale fait énormément plaisir. Ce sera un match difficile, mais je suis impatient". Les deux hommes s'étaient affrontés mardi dernier en finale de l'Open de Melbourne, remporté par Joachim Gérard. Le Belge avait battu le Britannique en demi-finale: 6-3, 6-2 en préparation pour cet Open d'Australie. (Belga)

"Je suis très heureux parce qu'il m'a souvent battu par le passé ici", a confié Alfie Hewett. "J'ai dû produire mon meilleur tennis pour le battre. J'ai essayé d'être très agressif et de jouer avec énormément d'intensité. Je suis monté sur le court avec beaucoup d'énergie, j'étais peut-être même un peu trop bruyant et j'ai dû réfréner mes émotions. Une fois que j'ai trouvé mon rythme et de la longueur dans mes frappes, j'ai gagné en confiance et je suis parvenu à prendre le dessus. C'est une belle satisfaction". Alfie Hewett contre Joachim Gérard, ce sera le remake de la dernière finale du Grand Chelem, à Roland Garros, l'automne dernier sur terre battue. À l'époque, le droitier de Norwich s'était imposé 6-4, 4-6, 6-3 contre le Bruxellois après avoir été mené 3-1, 0-40 dans le dernier set. "J'espère que ce sera un peu moins dramatique. Maintenant, s'il y a une blessure avec le même résultat à la fin (il avait dû faire appel au kiné en raison d'un problème à l'épaule, ndlr), je signe tout de suite", a ajouté le Britannique. "Je pense que ce sera une belle finale contre Jo. Il travaille dur en dehors des courts et ses résultats le prouvent. Nous n'avons pas toujours brillé ici en Australie par le passé et se retrouver en finale fait énormément plaisir. Ce sera un match difficile, mais je suis impatient". Les deux hommes s'étaient affrontés mardi dernier en finale de l'Open de Melbourne, remporté par Joachim Gérard. Le Belge avait battu le Britannique en demi-finale: 6-3, 6-2 en préparation pour cet Open d'Australie. (Belga)