A 59 ans, De Landtsheer était dans le staff des Diables Rouges depuis 2010, mais doit désormais mettre un terme à son parcours avec l'équipe nationale. "Aucun accord n'a été trouvé", a-t-il écrit sur sa page Facebook. "C'est sans aucun doute la décision la plus difficile de toute ma vie. Je ne vous apporte pas cette information avec fierté. Je n'irai pas en Russie comme analyste vidéo. C'est une décision personnelle après qu'aucun accord n'ait été trouvé avec l'URBSFA." "Il n'y aura pas de cerise sur le gâteau pour conclure cette saison, mais j'ai déjà hâte de me mettre au boulot pour un nouveau défi la saison prochaine. Durant la Coupe du Monde, je serai là pour soutenir les Diables à distance", a conclu De Landtsheer, qui a été actif à la Gantoise, Lokeren et au Club Bruges. L'Union belge a confirmé l'information mardi. "Aucun accord n'a été trouvé. Je ne sais pas s'il y aura vraiment un remplacement", a réagi Stefan Van Loock auprès de l'agence Belga. (Belga)

A 59 ans, De Landtsheer était dans le staff des Diables Rouges depuis 2010, mais doit désormais mettre un terme à son parcours avec l'équipe nationale. "Aucun accord n'a été trouvé", a-t-il écrit sur sa page Facebook. "C'est sans aucun doute la décision la plus difficile de toute ma vie. Je ne vous apporte pas cette information avec fierté. Je n'irai pas en Russie comme analyste vidéo. C'est une décision personnelle après qu'aucun accord n'ait été trouvé avec l'URBSFA." "Il n'y aura pas de cerise sur le gâteau pour conclure cette saison, mais j'ai déjà hâte de me mettre au boulot pour un nouveau défi la saison prochaine. Durant la Coupe du Monde, je serai là pour soutenir les Diables à distance", a conclu De Landtsheer, qui a été actif à la Gantoise, Lokeren et au Club Bruges. L'Union belge a confirmé l'information mardi. "Aucun accord n'a été trouvé. Je ne sais pas s'il y aura vraiment un remplacement", a réagi Stefan Van Loock auprès de l'agence Belga. (Belga)