Le coach de La Gantoise, Hein Vanhaezebrouck, s'est montré satisfait de la qualification des Buffalos pour la finale de la Coupe de Belgique, qui se sont imposés 0-3 sur le terrain de Bruges lors du match retour de la demi-finale, mercredi. "Nous avons fait peu de concessions", a-t-il expliqué à la presse après la rencontre.

"La chance qui nous a fait défaut au match aller, nous l'avions avec nous ici", a entamé Vanhaezebrouck. "Nous avons bien joué aujourd'hui. Parfois, les choses doivent aller dans notre sens, et c'était le cas aujourd'hui. Vous commencez en effet avec une avance d'un but après deux minutes. À ce moment-là, nous savions que nous devions gagner. Le Club est venu à l'attaque, mais nous avons fait peu de concessions."

"Puis le 0-2 arrive avec un peu de chance, la balle passe au-delà de Mignolet qui se tenait un peu devant sa ligne", a poursuivi le coach gantois. "Ensuite, nous voulions aussi essayer de remporter la deuxième mi-temps. Nous voulions continuer de trouver les espaces et encore marquer un but. Avec le public derrière les joueurs, tout était encore possible pour le Club. Mais voilà qu'est venue la carte rouge pour Odoi et nous avions le contrôle total après coup. Nous n'avons pas marqué de 4e but, mais nous n'avons pas connu de problèmes."

La Gantoise a connu un début de saison en dents de scie, et ne semble trouver son rythme que depuis quelques semaines. "Nous avons aussi gagné 6-1 contre le Club en août", a rappelé Vanhaezebrouck. "Ce n'est pas une surprise. C'était souvent bon, mais nous manquions d'efficacité en début de saison. Nous avons donc perdu des points. Nous en avons également gaspillé beaucoup en janvier, notamment à cause des nombreuses absences. Nous devrions être plus haut dans le classement. Il n'y a plus de marge maintenant. Il n'est pas certain que nous accrochions encore le top 4. La finale de la Coupe, c'est beau. Nous pouvons peut-être obtenir un ticket européen de cette manière. Et il y a encore la Conference League, où nous voulons aussi avancer. Nous voulons continuer à lutter sur les trois fronts et nous y sommes prêts physiquement. Nous allons prendre les matchs semaine par semaine et essayer de continuer à gagner." En finale, Vanhaezebrouck s'attend à affronter Anderlecht. "Anderlecht est normalement plus fort qu'Eupen", a-t-il expliqué. "Ils auraient pu avoir un retard à rattraper au match retour, mais ils ont égalisé in extremis à Eupen. Ce sera difficile pour Eupen, maintenant, de se qualifier."

null, belga
null © belga

Vadis Odjidja: "Notre défense mérite les éloges"

Les Gantois Tarik Tissoudali et Vadis Odjidja étaient ravis mercredi soir à l'issue de la qualification des Buffalos pour la finale de la Coupe de Belgique de football grâce à un succès 0-3 sur la pelouse du Club Bruges.

"Je suis très fier de toute l'équipe", a confié Tissoudali. "Tout le monde s'est battu pour cette victoire. Je n'ai pas marqué, mais ce n'est pas important. La qualification compte. Offensivement, nous étions forts, nous marquons toujours une fois. Mais aussi défensivement, c'était super aujourd'hui. Nous avons conservé le zéro au marquoir d'une belle manière."

Tissoudali a reçu un coup au genou en début de rencontre et a poursuivi le match avec un gros bandage. "J'avais un peu peur après ce coup. C'était dans ma tête durant tout le match. Dans certains duels, j'y suis allé à moitié. Mais je savais que je ne pouvais pas aggraver la blessure. Et donc je suis resté." Le capitaine Vadis Odjidja, qui a ouvert le score, se réjouissait aussi de la qualification. "Cela fait du bien. Nous savions ce qui était en jeu et avons disputé une bonne rencontre. Je savais que nous devions marquer en premier. Aller au repos avec un avantage de 0-2, c'était le scenario idéal. C'est un Club fort. Tout le monde s'en rendait compte avant, mais nous avons très bien géré la situation. La défense mérite des éloges. Ils ont tenu bon face à la ligne offensive très forte du Club."

Le coach de La Gantoise, Hein Vanhaezebrouck, s'est montré satisfait de la qualification des Buffalos pour la finale de la Coupe de Belgique, qui se sont imposés 0-3 sur le terrain de Bruges lors du match retour de la demi-finale, mercredi. "Nous avons fait peu de concessions", a-t-il expliqué à la presse après la rencontre."La chance qui nous a fait défaut au match aller, nous l'avions avec nous ici", a entamé Vanhaezebrouck. "Nous avons bien joué aujourd'hui. Parfois, les choses doivent aller dans notre sens, et c'était le cas aujourd'hui. Vous commencez en effet avec une avance d'un but après deux minutes. À ce moment-là, nous savions que nous devions gagner. Le Club est venu à l'attaque, mais nous avons fait peu de concessions." "Puis le 0-2 arrive avec un peu de chance, la balle passe au-delà de Mignolet qui se tenait un peu devant sa ligne", a poursuivi le coach gantois. "Ensuite, nous voulions aussi essayer de remporter la deuxième mi-temps. Nous voulions continuer de trouver les espaces et encore marquer un but. Avec le public derrière les joueurs, tout était encore possible pour le Club. Mais voilà qu'est venue la carte rouge pour Odoi et nous avions le contrôle total après coup. Nous n'avons pas marqué de 4e but, mais nous n'avons pas connu de problèmes."La Gantoise a connu un début de saison en dents de scie, et ne semble trouver son rythme que depuis quelques semaines. "Nous avons aussi gagné 6-1 contre le Club en août", a rappelé Vanhaezebrouck. "Ce n'est pas une surprise. C'était souvent bon, mais nous manquions d'efficacité en début de saison. Nous avons donc perdu des points. Nous en avons également gaspillé beaucoup en janvier, notamment à cause des nombreuses absences. Nous devrions être plus haut dans le classement. Il n'y a plus de marge maintenant. Il n'est pas certain que nous accrochions encore le top 4. La finale de la Coupe, c'est beau. Nous pouvons peut-être obtenir un ticket européen de cette manière. Et il y a encore la Conference League, où nous voulons aussi avancer. Nous voulons continuer à lutter sur les trois fronts et nous y sommes prêts physiquement. Nous allons prendre les matchs semaine par semaine et essayer de continuer à gagner." En finale, Vanhaezebrouck s'attend à affronter Anderlecht. "Anderlecht est normalement plus fort qu'Eupen", a-t-il expliqué. "Ils auraient pu avoir un retard à rattraper au match retour, mais ils ont égalisé in extremis à Eupen. Ce sera difficile pour Eupen, maintenant, de se qualifier." Les Gantois Tarik Tissoudali et Vadis Odjidja étaient ravis mercredi soir à l'issue de la qualification des Buffalos pour la finale de la Coupe de Belgique de football grâce à un succès 0-3 sur la pelouse du Club Bruges."Je suis très fier de toute l'équipe", a confié Tissoudali. "Tout le monde s'est battu pour cette victoire. Je n'ai pas marqué, mais ce n'est pas important. La qualification compte. Offensivement, nous étions forts, nous marquons toujours une fois. Mais aussi défensivement, c'était super aujourd'hui. Nous avons conservé le zéro au marquoir d'une belle manière." Tissoudali a reçu un coup au genou en début de rencontre et a poursuivi le match avec un gros bandage. "J'avais un peu peur après ce coup. C'était dans ma tête durant tout le match. Dans certains duels, j'y suis allé à moitié. Mais je savais que je ne pouvais pas aggraver la blessure. Et donc je suis resté." Le capitaine Vadis Odjidja, qui a ouvert le score, se réjouissait aussi de la qualification. "Cela fait du bien. Nous savions ce qui était en jeu et avons disputé une bonne rencontre. Je savais que nous devions marquer en premier. Aller au repos avec un avantage de 0-2, c'était le scenario idéal. C'est un Club fort. Tout le monde s'en rendait compte avant, mais nous avons très bien géré la situation. La défense mérite des éloges. Ils ont tenu bon face à la ligne offensive très forte du Club."