Paddon devance le Finlandais Juho Hänninen (Toyota Yaris) de 4 sec 3/10 et le Norvégien Mads Ostberg (Onebet/Ford) de 4 sec 4/10. Le quadruple champion du monde et actuel leader du WRC, Sébastien Ogier (M-Sport/Ford), a ouvert la route vendredi matin et accuse un retard de 37 sec 7/10 sur Paddon, à la 7e place à la mi-journée. Thierry Neuville (Hyundai), premier poursuivant d'Ogier au Championnat du monde et le plus rapide lors de la courte (2 km) spéciale d'ouverture jeudi soir, pointe à près de 20 secondes de la tête (+19.6.) et occupe la 5e place. "Hormis la petite erreur qui nous a coûté 5 secondes dans l'ES3, nous avons bien roulé ce matin. On a donné le maximum avec un bon choix de pneus vu les conditions de route", a commenté le pilote germanophone. En tête après les trois premières spéciales de la journée, Meeke a endommagé sa voiture dans l'ES5 et a perdu près de huit minutes. Le vainqueur du rallye du Mexique à la mi-mars reste sur trois compétitions sans prendre le moindre point, et a perdu toute chance de bien figurer sur les routes italiennes. Les pilotes effectueront une seconde boucle de près de 70 km en quatre spéciales vendredi en milieu d'après-midi. (Belga)

Paddon devance le Finlandais Juho Hänninen (Toyota Yaris) de 4 sec 3/10 et le Norvégien Mads Ostberg (Onebet/Ford) de 4 sec 4/10. Le quadruple champion du monde et actuel leader du WRC, Sébastien Ogier (M-Sport/Ford), a ouvert la route vendredi matin et accuse un retard de 37 sec 7/10 sur Paddon, à la 7e place à la mi-journée. Thierry Neuville (Hyundai), premier poursuivant d'Ogier au Championnat du monde et le plus rapide lors de la courte (2 km) spéciale d'ouverture jeudi soir, pointe à près de 20 secondes de la tête (+19.6.) et occupe la 5e place. "Hormis la petite erreur qui nous a coûté 5 secondes dans l'ES3, nous avons bien roulé ce matin. On a donné le maximum avec un bon choix de pneus vu les conditions de route", a commenté le pilote germanophone. En tête après les trois premières spéciales de la journée, Meeke a endommagé sa voiture dans l'ES5 et a perdu près de huit minutes. Le vainqueur du rallye du Mexique à la mi-mars reste sur trois compétitions sans prendre le moindre point, et a perdu toute chance de bien figurer sur les routes italiennes. Les pilotes effectueront une seconde boucle de près de 70 km en quatre spéciales vendredi en milieu d'après-midi. (Belga)