L'homme n'a pas encore de succès professionnel à son palmarès, mais il a terminé 11e de Paris-Nice cette saison, 16e du Tour de Catalogne et 86e du Giro où il a fini troisième de la 11e étape. Vendredi, il était dans le groupe de six qui s'est joué la victoire au sprint dans cette 2e et avant-dernière étape. "C'était une relativement courte étape, mais difficile", a expliqué Harm Vanhoucke cité par sa formation Lotto Soudal. "Après la première montée, la course a vraiment explosé, c'était un peu comme une course chez les juniors avec des attaques tout le temps. Personne ne contrôlait. Lors de l'avant-dernière ascension, quatre coureurs sont partis, j'ai pu faire la jonction juste avant la dernière montée. Cinq d'entre-nous ont vraiment bien collaboré et je suis content que l'on ait pu rester devant. Avec une troisième place, c'est bien parti pour un bon classement général. On doit être ambitieux sur la dernière étape. L'équipe est vraiment forte et on doit viser le meilleur résultat possible." Harm Vanhoucke occupe la 3e place au général à 6 secondes de l'Allemand Georg Zimmermann (Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux), vainqueur de l'étape du jour et nouveau leader au général, et à deux secondes de l'Australien Michael Storer (DSM), 2e. (Belga)

L'homme n'a pas encore de succès professionnel à son palmarès, mais il a terminé 11e de Paris-Nice cette saison, 16e du Tour de Catalogne et 86e du Giro où il a fini troisième de la 11e étape. Vendredi, il était dans le groupe de six qui s'est joué la victoire au sprint dans cette 2e et avant-dernière étape. "C'était une relativement courte étape, mais difficile", a expliqué Harm Vanhoucke cité par sa formation Lotto Soudal. "Après la première montée, la course a vraiment explosé, c'était un peu comme une course chez les juniors avec des attaques tout le temps. Personne ne contrôlait. Lors de l'avant-dernière ascension, quatre coureurs sont partis, j'ai pu faire la jonction juste avant la dernière montée. Cinq d'entre-nous ont vraiment bien collaboré et je suis content que l'on ait pu rester devant. Avec une troisième place, c'est bien parti pour un bon classement général. On doit être ambitieux sur la dernière étape. L'équipe est vraiment forte et on doit viser le meilleur résultat possible." Harm Vanhoucke occupe la 3e place au général à 6 secondes de l'Allemand Georg Zimmermann (Intermarché - Wanty - Gobert Matériaux), vainqueur de l'étape du jour et nouveau leader au général, et à deux secondes de l'Australien Michael Storer (DSM), 2e. (Belga)