L'attaquant de Zulte Waregem va ainsi manquer les deux derniers matches de la phase régulière du championnat contre Anderlecht samedi et à Lokeren le 11 mars. Zulte Waregem a déjà fait savoir qu'il n'irait pas en appel. Le Tunisien avait frappé au visage Rémi Mulumba, le joueur d'Eupen, lors de la victoire des Flandriens (3-2) face aux Germanophones lors de la 27e journée du championnat de Belgique le 17 février. L'arbitre Bert Put avait été contraint d'arrêter la rencontre pendant le moment où Mulumba est resté au sol, mais il n'avait pas vu la phase qui l'avait envoyé à terre. Les images télévisées avaient confondu Harbaoui. La Commission des litiges a suivi l'avis du parquet qui réclamait trois journées suspension dont une avec sursis. (Belga)

L'attaquant de Zulte Waregem va ainsi manquer les deux derniers matches de la phase régulière du championnat contre Anderlecht samedi et à Lokeren le 11 mars. Zulte Waregem a déjà fait savoir qu'il n'irait pas en appel. Le Tunisien avait frappé au visage Rémi Mulumba, le joueur d'Eupen, lors de la victoire des Flandriens (3-2) face aux Germanophones lors de la 27e journée du championnat de Belgique le 17 février. L'arbitre Bert Put avait été contraint d'arrêter la rencontre pendant le moment où Mulumba est resté au sol, mais il n'avait pas vu la phase qui l'avait envoyé à terre. Les images télévisées avaient confondu Harbaoui. La Commission des litiges a suivi l'avis du parquet qui réclamait trois journées suspension dont une avec sursis. (Belga)