"Götzis a sans aucun doute été le meilleur moment de l'année", a estimé Maudens, qui participe à son 3e stage du Team Belgium de Lanzarote. "En Autriche, pour la première fois, j'ai dépassé les 6200 points et j'ai même battu le record personnel de Tia (Hellebaut). C'était vraiment chouette. Dans un monde sans Nafi Thiam, cela aurait même représenté un record de Belgique. J'étais également satisfaite du Championnat d'Europe. Un Top 8 aurait été encore mieux, mais dans l'ensemble, j'étais satisfaite de ma dixième place et mes plus de 6100 points." Il y a six semaines, Maudens a commencé sa collaboration avec Wim Vandeven. "Je remarque que j'ai déjà fait beaucoup de progrès au cours de cette période", s'est-elle réjouie. "Je ne parle pas seulement de questions techniques, mais aussi mentalement. Il m'apprend à regarder d'une manière différente, avec un état d'esprit différent. Je m'entraîne aussi seule avec lui et nous sommes tout à fait d'accord. Nous essayons de faire des progrès dans toutes les disciplines des épreuves multiples. Le saut en hauteur est peut-être encore la discipline dans laquelle je peux m'améliorer le plus." Après une année record, Maudens espère encore améliorer ses résultats en 2019. "J'espère obtenir 150 points supplémentaires chaque année, même si c'est difficile à prévoir. Götzis (25-26 mai) se situe cette fois au cours d'une période préparatoire, car les Mondiaux de Doha (27 septembre-6 octobre) arrivent tard. J'ai aussi des objectifs intermédiaires. Je participerai aux Championnats d'Europe en salle de Glasgow (1-3 mars) et aux Championnats d'Europe Espoirs (U23) de Gävle (11-14 juillet en Suède). A Glasgow, je participerai au pentathlon, mais je dois encore me qualifier. En Suède, je ferai l'heptathlon et peut-être le saut en longueur. Cette dernière épreuve n'est pas encore certaine car les jours de compétition de la longueur tombent immédiatement après ceux de l'heptathlon. Je serai l'aînée là-bas et j'espère donc un très bon résultat. J'ai besoin de ces objectifs intermédiaires, car la période d'entraînement serait autrement très longue." (Belga)

"Götzis a sans aucun doute été le meilleur moment de l'année", a estimé Maudens, qui participe à son 3e stage du Team Belgium de Lanzarote. "En Autriche, pour la première fois, j'ai dépassé les 6200 points et j'ai même battu le record personnel de Tia (Hellebaut). C'était vraiment chouette. Dans un monde sans Nafi Thiam, cela aurait même représenté un record de Belgique. J'étais également satisfaite du Championnat d'Europe. Un Top 8 aurait été encore mieux, mais dans l'ensemble, j'étais satisfaite de ma dixième place et mes plus de 6100 points." Il y a six semaines, Maudens a commencé sa collaboration avec Wim Vandeven. "Je remarque que j'ai déjà fait beaucoup de progrès au cours de cette période", s'est-elle réjouie. "Je ne parle pas seulement de questions techniques, mais aussi mentalement. Il m'apprend à regarder d'une manière différente, avec un état d'esprit différent. Je m'entraîne aussi seule avec lui et nous sommes tout à fait d'accord. Nous essayons de faire des progrès dans toutes les disciplines des épreuves multiples. Le saut en hauteur est peut-être encore la discipline dans laquelle je peux m'améliorer le plus." Après une année record, Maudens espère encore améliorer ses résultats en 2019. "J'espère obtenir 150 points supplémentaires chaque année, même si c'est difficile à prévoir. Götzis (25-26 mai) se situe cette fois au cours d'une période préparatoire, car les Mondiaux de Doha (27 septembre-6 octobre) arrivent tard. J'ai aussi des objectifs intermédiaires. Je participerai aux Championnats d'Europe en salle de Glasgow (1-3 mars) et aux Championnats d'Europe Espoirs (U23) de Gävle (11-14 juillet en Suède). A Glasgow, je participerai au pentathlon, mais je dois encore me qualifier. En Suède, je ferai l'heptathlon et peut-être le saut en longueur. Cette dernière épreuve n'est pas encore certaine car les jours de compétition de la longueur tombent immédiatement après ceux de l'heptathlon. Je serai l'aînée là-bas et j'espère donc un très bon résultat. J'ai besoin de ces objectifs intermédiaires, car la période d'entraînement serait autrement très longue." (Belga)