En raison du 1er tour de la Coupe d'Europe EHF, la 2e journée avait commencé dès mercredi avec le duel entre les "Lions", le champion des Pays-Bas et Bocholt, le champion de Belgique. Il avait tourné à l'avantage des Néerlandais (33-29). Jeudi, Volendam avait atomisé (34-17) Quintus, un des nouveaux invités de cette compétition portée cette saison à douze équipes. Le HC Visé BM qui découvre aussi la BeNeLeague, a causé samedi une belle surprise à ses supporters pour son 1er match à domicile face à Bevo, candidat à la victoire finale. En effet, à l'issue d'un match engagé et disputé sur un tempo rapide, les Mosans se sont imposés méritoirement 27-26. Sasja s'est aussi imposé par le plus écart devant Aalsmeer (28-27) après déjà avoir mené 15-13 au repos au terme et toute la 2e période avant de faire rejoindre en infériorité numérique dans le money time (27-27) et remporté l'enjeu sur penalty à 9 secondes du terme. Par contre, Merksem n'a pas fait le poids chez le vice-champion belge, Hasselt qui a mené 10-4 dès la 10e et pour s'imposer sans la moindre difficulté : 34-25. Tongres s'est déplacé à Emmen pour y rencontrer la formation d'Hurry-Up et est revenu avec la moitié de l'enjeu après un permanent chassé-croisé où les Néerlandais ont arraché le partage sur penalty à 2 secondes de la fin : 24-24. (Belga)

En raison du 1er tour de la Coupe d'Europe EHF, la 2e journée avait commencé dès mercredi avec le duel entre les "Lions", le champion des Pays-Bas et Bocholt, le champion de Belgique. Il avait tourné à l'avantage des Néerlandais (33-29). Jeudi, Volendam avait atomisé (34-17) Quintus, un des nouveaux invités de cette compétition portée cette saison à douze équipes. Le HC Visé BM qui découvre aussi la BeNeLeague, a causé samedi une belle surprise à ses supporters pour son 1er match à domicile face à Bevo, candidat à la victoire finale. En effet, à l'issue d'un match engagé et disputé sur un tempo rapide, les Mosans se sont imposés méritoirement 27-26. Sasja s'est aussi imposé par le plus écart devant Aalsmeer (28-27) après déjà avoir mené 15-13 au repos au terme et toute la 2e période avant de faire rejoindre en infériorité numérique dans le money time (27-27) et remporté l'enjeu sur penalty à 9 secondes du terme. Par contre, Merksem n'a pas fait le poids chez le vice-champion belge, Hasselt qui a mené 10-4 dès la 10e et pour s'imposer sans la moindre difficulté : 34-25. Tongres s'est déplacé à Emmen pour y rencontrer la formation d'Hurry-Up et est revenu avec la moitié de l'enjeu après un permanent chassé-croisé où les Néerlandais ont arraché le partage sur penalty à 2 secondes de la fin : 24-24. (Belga)