C'est vendredi soir qu'il a découvert "l'enfer de Sclessin" lors de la rencontre contre Ostende, qui s'est soldée par la victoire des Liégeois sur le plus petit score. Monté à un quart d'heure du terme, Rafia avait d'ailleurs été décisif en provoquant le coup franc qui a permis à Selim Amallah de loger le ballon au fond des filets ostendais. Un début qui a visiblement marqué les esprits de ce milieu offensif formé à l'Olympique lyonnais et censé apporter une touche de créativité à l'équipe liégeoise : "C'était la folie, dès l'échauffement, quand on est rentré sur le terrain, on a directement ressenti cette ferveur. Après un an et demi sans public ça devenait compliqué pour nous, j'ai vraiment senti la différence vendredi, c'était vraiment du feu."

Le nouveau médian ne semble pas déçu de quitter l'Italie pour la Belgique et a trouvé au Standard, dit-il, un club chaleureux rempli d'ambiance. Au Standard, le jeune joueur cherche du temps de jeu, lui qui est surtout resté sur le banc et en réserve en Italie. Son intérêt pour le club liégeois remontait, dit-il, au début de l'année. "La priorité à mon âge c'est de jouer pour progresser", a-t-il commenté. "Je veux aider l'équipe du Standard à jouer vers l'avant".

Le joueur a le regard désormais tourné à 100 % vers cette nouvelle saison et ne pense pas encore à l'avenir, même s'il existe une option dans son prêt. "Je sais que la saison passée a été difficile pour le Standard, je me concentre sur cette saison et puis on verra après".

C'est vendredi soir qu'il a découvert "l'enfer de Sclessin" lors de la rencontre contre Ostende, qui s'est soldée par la victoire des Liégeois sur le plus petit score. Monté à un quart d'heure du terme, Rafia avait d'ailleurs été décisif en provoquant le coup franc qui a permis à Selim Amallah de loger le ballon au fond des filets ostendais. Un début qui a visiblement marqué les esprits de ce milieu offensif formé à l'Olympique lyonnais et censé apporter une touche de créativité à l'équipe liégeoise : "C'était la folie, dès l'échauffement, quand on est rentré sur le terrain, on a directement ressenti cette ferveur. Après un an et demi sans public ça devenait compliqué pour nous, j'ai vraiment senti la différence vendredi, c'était vraiment du feu." Le nouveau médian ne semble pas déçu de quitter l'Italie pour la Belgique et a trouvé au Standard, dit-il, un club chaleureux rempli d'ambiance. Au Standard, le jeune joueur cherche du temps de jeu, lui qui est surtout resté sur le banc et en réserve en Italie. Son intérêt pour le club liégeois remontait, dit-il, au début de l'année. "La priorité à mon âge c'est de jouer pour progresser", a-t-il commenté. "Je veux aider l'équipe du Standard à jouer vers l'avant". Le joueur a le regard désormais tourné à 100 % vers cette nouvelle saison et ne pense pas encore à l'avenir, même s'il existe une option dans son prêt. "Je sais que la saison passée a été difficile pour le Standard, je me concentre sur cette saison et puis on verra après".