Depuis le début du mois de mars, le monde du tennis est à l'arrêt en raison du coronavirus. Aucun tournoi ne sera organisé au moins jusqu'au 13 juillet. L'US Open (24 août au 12 septembre) pourrait devenir le gros tournoi de la reprise, mais probablement à huis clos. Une idée qui ne convient pas à Halep et Kvitova. "Je ne pense pas que cela fonctionnerait", a expliqué Halep, récente lauréate de Roland Garros (2018) et Wimbledon (2019) à l'agence de presse allemande DPA. "L'ambiance sera différente. Si nous aimons jouer dans des grands stades, c'est grâce à la passion des fans. Sans eux, le tennis est un tout autre sport." Double lauréate de Wimbledon (2011 et 2014), Kvitova rejoint son homologue roumaine. "Je n'aime pas l'idée de jouer sans supporter. Le tennis est un sport individuel et la présence des fans est très importante. Je préfère jouer devant un public, si c'est possible." "Je pense que chaque match de tennis en 2020 est un bonus", a ajouté Halep. "Pour le moment, la plupart des gens se soucient des nouvelles dates de Roland Garros et l'éventuel chevauchement avec d'autres tournois. Mais je serai déjà contente si nous pouvons encore jouer au tennis cette année. Si nous pouvons jouer en septembre, tous les joueurs seront heureux." (Belga)

Depuis le début du mois de mars, le monde du tennis est à l'arrêt en raison du coronavirus. Aucun tournoi ne sera organisé au moins jusqu'au 13 juillet. L'US Open (24 août au 12 septembre) pourrait devenir le gros tournoi de la reprise, mais probablement à huis clos. Une idée qui ne convient pas à Halep et Kvitova. "Je ne pense pas que cela fonctionnerait", a expliqué Halep, récente lauréate de Roland Garros (2018) et Wimbledon (2019) à l'agence de presse allemande DPA. "L'ambiance sera différente. Si nous aimons jouer dans des grands stades, c'est grâce à la passion des fans. Sans eux, le tennis est un tout autre sport." Double lauréate de Wimbledon (2011 et 2014), Kvitova rejoint son homologue roumaine. "Je n'aime pas l'idée de jouer sans supporter. Le tennis est un sport individuel et la présence des fans est très importante. Je préfère jouer devant un public, si c'est possible." "Je pense que chaque match de tennis en 2020 est un bonus", a ajouté Halep. "Pour le moment, la plupart des gens se soucient des nouvelles dates de Roland Garros et l'éventuel chevauchement avec d'autres tournois. Mais je serai déjà contente si nous pouvons encore jouer au tennis cette année. Si nous pouvons jouer en septembre, tous les joueurs seront heureux." (Belga)