"Habib a participé au stage à Delden, mais il a été décidé de ne plus faire appel à lui", déclare Guy Van den Broeck. L'attaquant centrafricain de 32 ans était arrivé à Lokeren en septembre, lui dont le contrat au Maccabi Petach Tikva n'avait pas été reconduit. Habibou, passé par Charleroi (2005-2010), Tubize (2007), Zulte-Waregem (2010-2013), et La Gantoise (2014), avait inscrit 61 buts en 165 matches de championnat en Belgique, et a délivré 23 assists lors de sa première période en Belgique. Depuis son arrivée à Lokeren, il n'a marqué qu'un but. Habibou a également évolué au Stade Rennais (33 matches, 4 buts), à Gaziantepspor (11 matches, 1 but), à Lens (14 matches, 6 buts), à Leeds (4 matches), au Steaua Bucarest (8 matches, 1 but) et au Qatar Sports Club (9 matches, 1 but). Lokeren avait été recalé en décembre par la Commission des licences et s'était retrouvé interdit de transferts. L'affaire n'est toujours pas réglée. "Nous continuons à travailler là-dessus et veillons à ce que tout rentre dans l'ordre. Nous espérons que cela sera réglé bientôt", selon le porte-parole de Lokeren. (Belga)

"Habib a participé au stage à Delden, mais il a été décidé de ne plus faire appel à lui", déclare Guy Van den Broeck. L'attaquant centrafricain de 32 ans était arrivé à Lokeren en septembre, lui dont le contrat au Maccabi Petach Tikva n'avait pas été reconduit. Habibou, passé par Charleroi (2005-2010), Tubize (2007), Zulte-Waregem (2010-2013), et La Gantoise (2014), avait inscrit 61 buts en 165 matches de championnat en Belgique, et a délivré 23 assists lors de sa première période en Belgique. Depuis son arrivée à Lokeren, il n'a marqué qu'un but. Habibou a également évolué au Stade Rennais (33 matches, 4 buts), à Gaziantepspor (11 matches, 1 but), à Lens (14 matches, 6 buts), à Leeds (4 matches), au Steaua Bucarest (8 matches, 1 but) et au Qatar Sports Club (9 matches, 1 but). Lokeren avait été recalé en décembre par la Commission des licences et s'était retrouvé interdit de transferts. L'affaire n'est toujours pas réglée. "Nous continuons à travailler là-dessus et veillons à ce que tout rentre dans l'ordre. Nous espérons que cela sera réglé bientôt", selon le porte-parole de Lokeren. (Belga)