Uralkali a exigé le remboursement de 12 millions d'euros versés car, selon la société russe, Haas n'a pas respecté ses obligations. L'écurie a refusé, maintenant qu'elle était dans son droit de mettre fin unilatéralement au contrat qui la liait avec son sponsor pour avoir "écorné son image et sa réputation". Début mars, Haas a décidé de rompre le contrat de son pilote russe Nikita Mazepin et son partenariat avec Uralkali en raison de l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Nikita Mazpin n'est autre que le fils Dmitry Mazepin, proche du président russe Vladimir Poutine. Il a été remplacé par le Danois Kevin Magnussen. (Belga)

Uralkali a exigé le remboursement de 12 millions d'euros versés car, selon la société russe, Haas n'a pas respecté ses obligations. L'écurie a refusé, maintenant qu'elle était dans son droit de mettre fin unilatéralement au contrat qui la liait avec son sponsor pour avoir "écorné son image et sa réputation". Début mars, Haas a décidé de rompre le contrat de son pilote russe Nikita Mazepin et son partenariat avec Uralkali en raison de l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Nikita Mazpin n'est autre que le fils Dmitry Mazepin, proche du président russe Vladimir Poutine. Il a été remplacé par le Danois Kevin Magnussen. (Belga)