Une conférence de presse du gymnaste de 33 ans aura lieu à une date ultérieure, est-il précisé sur son site officiel. Kohei Uchimura était brutalement tombé de son trône à Tokyo-2020, chutant dès les qualifications à la barre fixe, l'unique épreuve à laquelle il avait finalement participé. Double champion olympique au concours général individuel (Londres-2012 et Rio-2016), un exploit inédit depuis plus de quarante ans, il avait aussi décroché le titre olympique par équipes à Rio. Il a aussi été quatre fois médaillé d'argent aux JO, deux fois en 2008 et deux fois en 2012. Le Japonais a par ailleurs été champion du monde du concours général six fois de suite entre 2009 et 2015 - un record - et décroché quatres autres titres mondiaux sur cette période (sol, barres parallèles, barre fixe et concours par équipes). Son déclin est venu avec une accumulation de blessure, et c'est diminué physiquement qu'il avait abordé Tokyo-2020. Mais Kohei Uchimura n'avait pas renoncé après cette désillusion, ayant encore participé en octobre dernier aux Championnats du monde 2021 à Kitakyushu (sud-ouest du Japon). Là aussi, son rêve de terminer en apothéose s'est brisé: il était revenu bredouille de cette dernière compétition. Originaire de Nagasaki (sud-ouest du Japon), il a commencé la gym à trois ans, poussé par des parents eux-mêmes gymnastes. (Belga)

Une conférence de presse du gymnaste de 33 ans aura lieu à une date ultérieure, est-il précisé sur son site officiel. Kohei Uchimura était brutalement tombé de son trône à Tokyo-2020, chutant dès les qualifications à la barre fixe, l'unique épreuve à laquelle il avait finalement participé. Double champion olympique au concours général individuel (Londres-2012 et Rio-2016), un exploit inédit depuis plus de quarante ans, il avait aussi décroché le titre olympique par équipes à Rio. Il a aussi été quatre fois médaillé d'argent aux JO, deux fois en 2008 et deux fois en 2012. Le Japonais a par ailleurs été champion du monde du concours général six fois de suite entre 2009 et 2015 - un record - et décroché quatres autres titres mondiaux sur cette période (sol, barres parallèles, barre fixe et concours par équipes). Son déclin est venu avec une accumulation de blessure, et c'est diminué physiquement qu'il avait abordé Tokyo-2020. Mais Kohei Uchimura n'avait pas renoncé après cette désillusion, ayant encore participé en octobre dernier aux Championnats du monde 2021 à Kitakyushu (sud-ouest du Japon). Là aussi, son rêve de terminer en apothéose s'est brisé: il était revenu bredouille de cette dernière compétition. Originaire de Nagasaki (sud-ouest du Japon), il a commencé la gym à trois ans, poussé par des parents eux-mêmes gymnastes. (Belga)