"Son arrivée est le fruit d'un long travail. Cela a été un dossier compliqué à ficeler. Il y a un eu travail de fond effectué par la cellule de recrutement, par la Direction sportive et par le coach", peut-on lire sur le site internet des Sang et Or. Après des expériences à Bastia en prêt (2014) et au FC Nantes (2016-2017), l'ancien international belge (22 apparitions) fait donc son retour dans l'Hexagone. "Le joueur a refusé de nombreuses propositions depuis l'ouverture du mercato. Son arrivée illustre également l'ambition du club. C'est un signal fort. On va pouvoir compter sur un guerrier de plus dans l'effectif". Durant sa carrière, Guillaume Gillet a défendu les couleurs de Visé (2003-2005), Eupen (2005-2006), La Gantoise (2006-2007), Anderlecht (2008-2016), Bastia (2014), Nantes (2016-2017) et de l'Olympiakos (2017-2018). (Belga)

"Son arrivée est le fruit d'un long travail. Cela a été un dossier compliqué à ficeler. Il y a un eu travail de fond effectué par la cellule de recrutement, par la Direction sportive et par le coach", peut-on lire sur le site internet des Sang et Or. Après des expériences à Bastia en prêt (2014) et au FC Nantes (2016-2017), l'ancien international belge (22 apparitions) fait donc son retour dans l'Hexagone. "Le joueur a refusé de nombreuses propositions depuis l'ouverture du mercato. Son arrivée illustre également l'ambition du club. C'est un signal fort. On va pouvoir compter sur un guerrier de plus dans l'effectif". Durant sa carrière, Guillaume Gillet a défendu les couleurs de Visé (2003-2005), Eupen (2005-2006), La Gantoise (2006-2007), Anderlecht (2008-2016), Bastia (2014), Nantes (2016-2017) et de l'Olympiakos (2017-2018). (Belga)