Van Avermaet, 35 ans, n'a plus participé à une course depuis Liège-Bastogne-Liège le 4 octobre où une chute l'avait privé des classiques flandriennes. Cette saison, il devait reprendre sa saison au Tour de Valence puis au Tour d'Andalousie mais les deux rendez-vous ont été annulés. "Je suis content de prendre le départ à Bessèges. Ce n'est que ma deuxième participation et la première remonte à 2009", a souligné Van Avermaet qui peut viser deux victoires d'étape. "Les arrivées de la première et de la quatrième étape me conviennent bien avec des arrivées en côte. Par le passé, j'étais toujours dans le top 5 ou le top 10 dans ce genre de finale et je veux que ce soit encore le cas." "Je suis très heureux de retrouver la compétition, c'est toujours mieux que l'entraînement", a ajouté le natif de Lokeren. "Je ne suis pas encore à mon meilleur niveau mais je veux voir où je me situe après un long hiver. Je suis frais, je me sens bien et je veux prendre du plaisir et du rythme de course. Je ne suis plus un jeune coureur, j'ai besoin de plusieurs courses désormais." Pour sa reprise, le champion olympique ne vise pas le classement général. "Je n'y pense pas car il y a ce contre-la-montre et je n'ai roulé que ce matin avec mon vélo de chrono", a-t-il précisé. "Je pense seulement à la victoire dans une des deux étapes pour les puncheurs. C'est avant tout une course de préparation en vue du printemps. Le plus important est d'acquérir de bonnes sensations et de construire là-dessus pour la suite." (Belga)

Van Avermaet, 35 ans, n'a plus participé à une course depuis Liège-Bastogne-Liège le 4 octobre où une chute l'avait privé des classiques flandriennes. Cette saison, il devait reprendre sa saison au Tour de Valence puis au Tour d'Andalousie mais les deux rendez-vous ont été annulés. "Je suis content de prendre le départ à Bessèges. Ce n'est que ma deuxième participation et la première remonte à 2009", a souligné Van Avermaet qui peut viser deux victoires d'étape. "Les arrivées de la première et de la quatrième étape me conviennent bien avec des arrivées en côte. Par le passé, j'étais toujours dans le top 5 ou le top 10 dans ce genre de finale et je veux que ce soit encore le cas." "Je suis très heureux de retrouver la compétition, c'est toujours mieux que l'entraînement", a ajouté le natif de Lokeren. "Je ne suis pas encore à mon meilleur niveau mais je veux voir où je me situe après un long hiver. Je suis frais, je me sens bien et je veux prendre du plaisir et du rythme de course. Je ne suis plus un jeune coureur, j'ai besoin de plusieurs courses désormais." Pour sa reprise, le champion olympique ne vise pas le classement général. "Je n'y pense pas car il y a ce contre-la-montre et je n'ai roulé que ce matin avec mon vélo de chrono", a-t-il précisé. "Je pense seulement à la victoire dans une des deux étapes pour les puncheurs. C'est avant tout une course de préparation en vue du printemps. Le plus important est d'acquérir de bonnes sensations et de construire là-dessus pour la suite." (Belga)