Champion olympique à Rio en 2016, Van Avermaet ne cache pas ses ambitions. Le Belge, 33 ans, veut remporter une nouvelle fois l'Enfer du Nord. "Ce serait magnifique d'encore gagner", a-t-il déclaré. "Paris-Roubaix reste une course très spéciale pour moi. Elle occupe une place particulière dans ma carrière, c'est à ce jour le seul 'Monument' que j'ai gagné", a ajouté Van Avermaet. En 2018, Van Avermaet avait dû se contenter de la quatrième place sur le vélodrome de Roubaix. Cette année, 'Gouden Greg' sera au départ de la classique française pour la 10e fois de sa carrière. Pour tenter de s'imposer, il pourra compter sur le Suisse Michael Schär mais aussi sur ses compatriotes Nathan Van Hooydonck, Guillaume Van Keirsbulck et Gijs Van Hoecke. - La sélection: Kamil Gradek (Pol), Michael Schär (Sui), Greg Van Avermaet (Bel), Gijs Van Hoecke (Bel), Nathan Van Hooydonck (Bel), Guillaume Van Keirsbulck (Bel), Lukasz Wisniowski (Pol). (Belga)

Champion olympique à Rio en 2016, Van Avermaet ne cache pas ses ambitions. Le Belge, 33 ans, veut remporter une nouvelle fois l'Enfer du Nord. "Ce serait magnifique d'encore gagner", a-t-il déclaré. "Paris-Roubaix reste une course très spéciale pour moi. Elle occupe une place particulière dans ma carrière, c'est à ce jour le seul 'Monument' que j'ai gagné", a ajouté Van Avermaet. En 2018, Van Avermaet avait dû se contenter de la quatrième place sur le vélodrome de Roubaix. Cette année, 'Gouden Greg' sera au départ de la classique française pour la 10e fois de sa carrière. Pour tenter de s'imposer, il pourra compter sur le Suisse Michael Schär mais aussi sur ses compatriotes Nathan Van Hooydonck, Guillaume Van Keirsbulck et Gijs Van Hoecke. - La sélection: Kamil Gradek (Pol), Michael Schär (Sui), Greg Van Avermaet (Bel), Gijs Van Hoecke (Bel), Nathan Van Hooydonck (Bel), Guillaume Van Keirsbulck (Bel), Lukasz Wisniowski (Pol). (Belga)