Le Belge, 34 ans, affiche d'ailleurs une très belle régularité dans ces deux rendez-vous. Il compte une victoire (2016) et un podium (3e en 2018) à Montréal ainsi que quatre deuxièmes places et une troisième place à Québec. "Comme lors des sept premières éditions, il est dans une bonne forme. C'est donc tout naturel qu'il soit notre leader", a déclaré le directeur sportif de l'équipe CCC Steve Bauer. "Le GP de Québec convient parfaitement à Greg, qui n'a jamais terminé en dehors du top-10. Et cette année, le parcours à Montréal est long de 220 km, soit deux tours supplémentaires. Cela pourrait également jouer en faveur de notre leader." "J'ai toujours hâte de courir ces deux courses car elles constituent un réel objectif de ma saison", a assuré 'Gouden Greg'. "J'ai eu de bonnes sensations la semaine dernière à la Bretagne Classic (6e, ndlr). Les jambes sont souvent au rendez-vous à cette période de l'année et, à l'approche des Mondiaux qui me confèrent un surplus de motivation, j'ai effectué de solides entraînements. J'espère que cela paiera au Canada." Ces deux courses nord-américaines donneront de nombreuses indications à Van Avermaet avant les Mondiaux. "Nous verrons comment chacun se comporte et ce qui peut encore être amélioré dans les prochaines semaines", a ponctué le Belge, qui sera notamment accompagné par Serge Pauwels au sein de l'équipe CCC. (Belga)