LeMond souffre d'une leucémie myéloïde chronique, un type de cancer des cellules sanguines qui se déclare dans la moelle osseuse. L'Américain a confié qu'il se sentait fatigué ces dernières semaines. Il a passé une série de tests qui ont révélé la leucémie. "Je me sens soulagé de savoir pourquoi je ne me sentais pas bien", a expliqué LeMond. "Naturellement, personne n'aime entendre le mot cancer mais les médecins m'ont assuré que je me sentirai mieux dans quelques semaines. Les prévisions à long terme sont très positives." LeMond a remporté le Tour de France en 1986, 1989 et 1990 et a remporté cinq étapes sur la Grande Boucle. Lors de l'édition 1989, le double champion du monde (1983 et 1989) avait coiffé Laurent Fignon sur le fil lors de la dernière étape sur les Champs-Élysées, remportant le Tour pour huit secondes, soit le plus petit écart de l'histoire de la Grande Boucle entre un vainqueur et son dauphin. (Belga)

LeMond souffre d'une leucémie myéloïde chronique, un type de cancer des cellules sanguines qui se déclare dans la moelle osseuse. L'Américain a confié qu'il se sentait fatigué ces dernières semaines. Il a passé une série de tests qui ont révélé la leucémie. "Je me sens soulagé de savoir pourquoi je ne me sentais pas bien", a expliqué LeMond. "Naturellement, personne n'aime entendre le mot cancer mais les médecins m'ont assuré que je me sentirai mieux dans quelques semaines. Les prévisions à long terme sont très positives." LeMond a remporté le Tour de France en 1986, 1989 et 1990 et a remporté cinq étapes sur la Grande Boucle. Lors de l'édition 1989, le double champion du monde (1983 et 1989) avait coiffé Laurent Fignon sur le fil lors de la dernière étape sur les Champs-Élysées, remportant le Tour pour huit secondes, soit le plus petit écart de l'histoire de la Grande Boucle entre un vainqueur et son dauphin. (Belga)