La crise du coronavirus a forcé les organisateurs à reculer la date du début de leur épreuve à Melbourne au 8 février alors que les qualifications ont été délocalisées à Doha au Qatar chez les messieurs, à Dubaï aux Emirats Arabes Unis. Pour se qualifier, les joueuses doivent franchir trois tours (au meilleur des trois sets). Le tirage au sort est prévu le 9 janvier. Les qualifications ont lieu du 10 au 13 janvier. Seize joueuses au moins seront dans le tableau final. Elise Mertens (WTA 20), Alison Van Uytvanck (WTA 64) et Kirsten Flipkens (WTA 86) figurent directement dans le tableau final. Kim Clijsters (WTA 1030) aurait elle renoncé à son invitation. Les joueurs et joueuses devront arriver en Australie à partir du 15 janvier pour observer une période de quarantaine de deux semaines dans une "bulle sanitaire" sécurisée mise en place autour de Melbourne Park, le site du tournoi. Ils devront ainsi séjourner dans des hôtels qui leur seront réservés et ne devront pas rester hors de ces établissement plus de cinq heures par jour pour leurs entraînements. (Belga)

La crise du coronavirus a forcé les organisateurs à reculer la date du début de leur épreuve à Melbourne au 8 février alors que les qualifications ont été délocalisées à Doha au Qatar chez les messieurs, à Dubaï aux Emirats Arabes Unis. Pour se qualifier, les joueuses doivent franchir trois tours (au meilleur des trois sets). Le tirage au sort est prévu le 9 janvier. Les qualifications ont lieu du 10 au 13 janvier. Seize joueuses au moins seront dans le tableau final. Elise Mertens (WTA 20), Alison Van Uytvanck (WTA 64) et Kirsten Flipkens (WTA 86) figurent directement dans le tableau final. Kim Clijsters (WTA 1030) aurait elle renoncé à son invitation. Les joueurs et joueuses devront arriver en Australie à partir du 15 janvier pour observer une période de quarantaine de deux semaines dans une "bulle sanitaire" sécurisée mise en place autour de Melbourne Park, le site du tournoi. Ils devront ainsi séjourner dans des hôtels qui leur seront réservés et ne devront pas rester hors de ces établissement plus de cinq heures par jour pour leurs entraînements. (Belga)