La N.4 belge, 91e mondiale, est la tête de série N.1 à Altenkirchen. La Campinoise de 24 ans a justifié son rôle de favorite dans sa demi-finale face à la gauchère géorgienne Mariam Bolkvadze, 168e au classement de la WTA, qu'elle n'avait encore jamais rencontrée. Elle s'est imposée en trois sets 6-1, 4-6 et 6-1 après 1h52 de jeu. En finale, Minnen rencontrera la gagnante de la deuxième demie qui opposera la qualifiée russe Erika Andreeva (WTA 279) à l'Ukrainienne Daria Snigur (WTA 137/N.5). Greet Minnen compte huit titres ITF à son palmarès dont le dernier, et le plus important, est un W25 à Yokohama au Japon en 2019. Cette année, Greet Minnen a été éliminé au premier tour du tournoi WTA de Melbourne 2 et de l'Open d'Australie. Elle a ensuite atteint les quarts de finale de l'ITF W60 de Grenoble la semaine dernière avant de se rendre à Altenkirchen. (Belga)

La N.4 belge, 91e mondiale, est la tête de série N.1 à Altenkirchen. La Campinoise de 24 ans a justifié son rôle de favorite dans sa demi-finale face à la gauchère géorgienne Mariam Bolkvadze, 168e au classement de la WTA, qu'elle n'avait encore jamais rencontrée. Elle s'est imposée en trois sets 6-1, 4-6 et 6-1 après 1h52 de jeu. En finale, Minnen rencontrera la gagnante de la deuxième demie qui opposera la qualifiée russe Erika Andreeva (WTA 279) à l'Ukrainienne Daria Snigur (WTA 137/N.5). Greet Minnen compte huit titres ITF à son palmarès dont le dernier, et le plus important, est un W25 à Yokohama au Japon en 2019. Cette année, Greet Minnen a été éliminé au premier tour du tournoi WTA de Melbourne 2 et de l'Open d'Australie. Elle a ensuite atteint les quarts de finale de l'ITF W60 de Grenoble la semaine dernière avant de se rendre à Altenkirchen. (Belga)