"C'est mon premier quart de finale de l'année et je suis très contente", a-t-elle confié à Belga après sa victoire. "Au Phillip Island Trophy, la deuxième semaine de l'Open d'Australie, je n'étais déjà pas passée loin. Je ne suis pas très bien entrée dans la partie, je commettais pas mal de fautes, mais je me suis bien accrochée pour renverser la situation. J'ai essayé d'aller plus vers l'avant et d'apporter plus de variations dans mon jeu. Et cela a porté ses fruits. Les deux derniers sets ont vraiment été très bons. Ce dernier jeu a duré une éternité", a-t-elle souri. "J'essayais de la faire jouer, car elle ratait facilement, mais en fin de compte, j'ai réalisé que je devais faire le point et j'ai pu conclure avec mon coup droit." Partie seule à Lyon alors que sa fiancée Alison Van Uytvanck (WTA 66) se remet de l'opération d'un kyste au genou droit, Greet Minnen va désormais tenter de se qualifier pour le dernier carré, ce qui serait une première pour elle à ce niveau. Elle affrontera ce vendredi la gagnante du match rencontre entre la Suissesse Viktorija Golubic (WTA 129) et la Française Caroline Garcia (WTA 47), tête de série N.3 du tableau, et partie prenante dans l'organisation du tournoi. "Garcia m'a battue au premier tour l'an dernier, 7-6 au troisième set", a-t-elle poursuivi. "Je sais donc à quoi m'attendre. C'est une joueuse très agressive et je devrai être très solide. La bonne nouvelle, c'est que comme il n'y aura pas de public, elle ne pourra pas en tirer avantage. Golubic, je ne la connais pas si bien. Je sais qu'elle a un revers à une main et qu'elle a un style de jeu plus varié. On verra bien. Je vais en tout cas faire le maximum." (Belga)

"C'est mon premier quart de finale de l'année et je suis très contente", a-t-elle confié à Belga après sa victoire. "Au Phillip Island Trophy, la deuxième semaine de l'Open d'Australie, je n'étais déjà pas passée loin. Je ne suis pas très bien entrée dans la partie, je commettais pas mal de fautes, mais je me suis bien accrochée pour renverser la situation. J'ai essayé d'aller plus vers l'avant et d'apporter plus de variations dans mon jeu. Et cela a porté ses fruits. Les deux derniers sets ont vraiment été très bons. Ce dernier jeu a duré une éternité", a-t-elle souri. "J'essayais de la faire jouer, car elle ratait facilement, mais en fin de compte, j'ai réalisé que je devais faire le point et j'ai pu conclure avec mon coup droit." Partie seule à Lyon alors que sa fiancée Alison Van Uytvanck (WTA 66) se remet de l'opération d'un kyste au genou droit, Greet Minnen va désormais tenter de se qualifier pour le dernier carré, ce qui serait une première pour elle à ce niveau. Elle affrontera ce vendredi la gagnante du match rencontre entre la Suissesse Viktorija Golubic (WTA 129) et la Française Caroline Garcia (WTA 47), tête de série N.3 du tableau, et partie prenante dans l'organisation du tournoi. "Garcia m'a battue au premier tour l'an dernier, 7-6 au troisième set", a-t-elle poursuivi. "Je sais donc à quoi m'attendre. C'est une joueuse très agressive et je devrai être très solide. La bonne nouvelle, c'est que comme il n'y aura pas de public, elle ne pourra pas en tirer avantage. Golubic, je ne la connais pas si bien. Je sais qu'elle a un revers à une main et qu'elle a un style de jeu plus varié. On verra bien. Je vais en tout cas faire le maximum." (Belga)